PoliceSelon un habitant qui vient de joindre Guineematin.com au téléphone, aux environs de 17 heures 30’, des tirs retentissaient à Cosa « vers le carrefour ».

Quelques minutes après cet appel informatif, Guineematin.com a joint au téléphone un autre concitoyen qui était justement au carrefour Cosa. Selon les explications de ce dernier, le problème tourne autour de la maison des Jeunes qui serait confisquée par la police.

« Le gouvernement a envoyé ici un groupe électrogène et un poste téléviseur pour que les jeunes de Cosa puissent y suivre les matchs de football. Et, c’est là que la CMIS est venue demander aux jeunes de quitter », rapporte notre source.

Selon les informations parvenues à Guineematin.com, la circulation n’est pas perturbée, même si les jeunes et les policiers se regardaient en chiens de faïence. « Les jeunes sont du côté de la station ici et a police de l’autre côté de la route. Je crois que ça va vite se calmer », pense-t-il, ajoutant qu’un camion de la police (CMIS n°3) est stationné dans les parages.

Commentaires