Après avoir passé un an et quatre mois à la prison centrale de Coronthie, Thierno Amadou Diallo a été relaxé ce mercredi 4 avril par le Tribunal correctionnel de Dixinn. Le prévenu était poursuivi pour avoir volé à son employeuse, madame Binta Sow, un téléphone, des bijoux et des basins pendant que cette dernière était partie pour Kamsar, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est au quartier Cameroun, dans la commune de Dixinn, que les faits se seraient produits en décembre 2016. Arrêté et placé sous mandat de dépôt depuis le 7 décembre 2016, le prévenu Thierno Amadou Diallo a comparu ce mercredi 4 avril 2018 au TPI de Dixinn.

Dans son audition, Thierno Amadou Diallo a rejeté en bloc tous les griefs portés contre lui. « Elle m’a accusé d’avoir pris ses objets. Pourtant, je n’ai rien pris. Elle m’a employé pour laver sa maison et je fais ce travail devant elle. Si elle est absente, je ne peux pas accéder à l’intérieur. Elle dit que j’ai pris son téléphone, ses bijoux, et des tissus en basins, mais en réalité je ne connais rien dans cette affaire », a-t-il expliqué.

Thierno Amadou révèle que, même au niveau du commissariat de police de Cameroum, où il a été envoyé en premier lieu, il n’a pas reconnu les faits. « Elle ne m’a pas pris en flagrant délit. Les objets volés n’ont pas été retrouvés avec moi. Personne ne m’a vu avec ses objets. Et depuis le commissariat, je n’ai pas reconnu les faits », a-t-il ajouté à la barre du tribunal.

Dans ses réquisitions, la procureure Hadja Fatoumata Cherif Diallo a demandé au tribunal de relaxer purement et simplement le prévenu pour délit non constitué. « Les faits ne sont pas établis à l’égard du prévenu Thierno Amadou Diallo. Depuis le commissariat jusqu’à la barre du tribunal, il n’a pas reconnu les faits. Ensuite, la plaignante ne s’est jamais présentée au tribunal ici pour donner sa version des faits. Je vous demande alors de relaxer purement et simplement le prévenu pour délit non constitué », a requis la procureure.

Sur siège, la présidente du tribunal, madame Fatoumata Camara a rendu la décision en le relaxant pour délit non constitué. Thierno Amadou Diallo recouvre sa liberté et rentre à la maison après avoir passé plus d’une année en prison.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.om

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin