Les mélomanes à la plage, au moment du concert

Les mélomanes à la plage, au moment du concert

Guinéens, séchons les larmes ! La volonté de Dieu étant ce qu’elle est. Tout ceci était écrit. Du reste, sous l’angle de l’Islam. N’est-il pas écrit dans les livres saints que tout ce qui arrive à l’humain par la volonté de Dieu lui arrive pour son propre bien.

Autrement, aucun parent de ces 34 enfants et adolescents n’aurait vêtu sa/ses progéniture(s), des plus belles tenues de fête pour les laisser aller au rendez-vous de la mort, de la tragédie. Non, ils n’auraient jamais fait ça. Cela veut dire tout simplement que le destin s’accomplit inéluctablement.

Par conséquent, que personne ne tire sur l’ambulance. Car, quelles que soient les précautions des parents, des organisateurs, de l’Etat, ce qui devait arriver ce désormais mardi noir devait arriver. Ainsi est défini le destin.

Maintenant que les cœurs s’apaisent un peu plus et que les larmes coulent un peu moins, tournons-nous courageusement vers Dieu, la foi, notre seul et unique refuge en ces moments de douleur et de tristesse. Demandons à Allah, le Tout Puissant Miséricordieux, qu’Il accorde à ces âmes innocentes, Sa Grace, Son Pardon, bref Son Paradis pour le repos éternel. Qu’Il accepte les prières collectives faites dans les mosquées et églises par le peuple de Guinée à travers le pays.

Par contre, il est à exiger fermement de nos gouvernants qui ont la responsabilité de protéger notre vie contre l’insécurité, les risques sanitaires, la mise à disposition des espaces de jeu, de loisir, de spectacle, et des infrastructures pour le plein épanouissement physique et intellectuel des jeunes.

La réalisation de ces infrastructures n’entrave point le destin de s’accomplir, mais elle aura le mérite de minimiser les risques des catastrophes de tous genres, et de s’écarter ainsi progressivement de l’erreur humaine.

Guineetime.com

Commentaires