L’assemblée générale extraordinaire, organisée ce dimanche, 24 septembre 2017, chez le doyen du village à Hoggo Dow, par les citoyens de Donghol N’dayêbhé, dans la Commune Urbaine de Labé a adopté la ferme décision de faire destituer le chef du quartier, Elhadj Thierno Alpha Ourmar Barry par les autorités communales, compétentes en la matière, pour mauvaise gestion de la localité, matérialisée par le bradage systématique de plusieurs domaines publics de la communauté, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Ce lundi, 25 septembre 2017, la Délégation spéciale de la Commune Urbaine de Labé sera encore confrontée à un déferlement de foule, cette fois-ci, constituée de nombreux citoyens de Doghol N’dayêbhé chargés de marcher sur la Mairie pour réclamer le cachet de leur chef du quartier.

Selon le porte-parole de cette communauté villageoise relevant de la commune urbaine de Labé, Mamadou Billo Barry (sur la photo), cette décision a été prise à l’assemblée générale extraordinaire de ce dimanche, parce qu’au cours des débats qui ont duré de 11 h à 16 h, tous ses concitoyens a obtenu la preuve irréfutable que le chef du quartier, Elhadj Thierno Alpha Oumar Barry, mis en cause dans cette affaire a bradé près de 10 ha de la terre de leurs ancêtres à l’insu de la population.

Les fils ressortissants et résidents du village ont décidé alors de confier provisoirement la gestion des affaires courantes du quartier à un des proches collaborateurs du responsable contesté, Mody Amadou Bella Barry, chef du secteur central.

« Nous l’avons choisi, parce qu’il n’a pas voulu s’associer avec le chef du quartier dans cette salle affaire. C’est lui d’ailleurs qui a été le premier à dénoncer les démarches suspectes du chef du quartier et de son bras droit, Alhassane Barry, démarcheur. Personne ne l’avait écouté à l’époque. Nous pensons que parce qu’il s’est montré plus vigilant que nous tous, il peut valablement gérer convenablement le quartier, en attendant les prochaines élections locales » précise un autre fils du terroir, Elhadj Amadou Korka Barry.

A préciser que le chef du quartier, Elhadj Thierno Alpha Oumar Barry, mis en cause n’a pas pris part à l’assemblée générale de ce dimanche à laquelle il était pourtant convié.

« C’est son bras droit qui était présent. C’est lui qui a sorti l’original de la fameuse attestation de cession pour démontrer qu’il n’est ni de près, ni de loin responsable dans cette affaire. Il prétend avoir agi en sa qualité de ‘’démarcheur professionnel’’ » ajoute un autre ressortissant du village vivant à Conkary.

Il semble que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est le fait d’avoir découvert le cachet et la signature du chef du quartier apposés sur l’attestation de cession au moment où Elhadj Thierno Alpha Oumar Barry disait à qui veut l’entendre dans le village n’avoir jamais donné un document officiel attribuant une portion de terre à la Commune.
« Il nous avait dit que si on voyait document qu’il a signé de l’en tenir rigueur. C’est pourquoi, lorsque nous avons vu le document original avec le démarcheur, Alhassane Barry, nous avons décidé de faire remplacer le chef du quartier par un de ses proches collaborateurs qui, pour le moment, n’est pas compromis » conclu notre interlocuteur.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments