Dr. Moussa Fofana, médecin généraliste, médecin-chef de la clinique médico-chirurgical de Sonfonia Casse

Dr. Moussa Fofana, médecin généraliste, médecin-chef de la clinique médico-chirurgical de Sonfonia Casse

La fièvre typhoïde  est une maladie qui fait souffrir actuellement de nombreux compatriotes, notamment en cette période des grandes pluies. Pour en savoir davantage sur cette maladie, ses modes de contamination, ses symptômes et autres questions liées à sa prise en charge, Guineematin.com a rencontré Docteur Moussa Fofana, médecin généraliste, médecin-chef de la clinique médico-chirurgical de Sonfonia Casse, dans la commune de Ratoma.

Guineematin.com : Bonjour Docteur Moussa Fofana. Qu’est-ce que la fièvre typhoïde ?

Docteur Fofana : Bonjour à vous. La fièvre typhoïde, c’est l’affection septicémique due à des bacilles du genre salmonelle, c’est  pourquoi on l’appelle salmonellose. Il peut être de trois types : salmonelles A, B, et C. Donc, par définition  c’est  l’affection du à des germes du genre bacille, du genre salmonelle. Donc, l’agent causal est le bacille qu’on appelle salmonelle.

Guineematin.com : Comment se transmet la fièvre typhoïde ?

Docteur Moussa Fofana : Il faut signaler d’abord que c’est une maladie strictement humaine, qui se transmet d’un être humain à un autre. La transmission se fait par voie orale, à travers des aliments souillés ou à travers des selles des malades. Les aliments, ça peut être les eaux de boisson, les crudités généralement, surtout en cette période hivernale.  Donc, les porteurs  sains, c’est-à dire les gens qui portent le germe sans développer la maladie, peuvent transmettre à d’autres personnes, par voie orale et qui, à leur tour, peuvent développer la maladie.

Guineematin.com : quels sont les symptômes de la fièvre typhoïde ?

Docteur Moussa Fofana : toute affection entraîne forcement la fièvre. Mais, la spécificité de la fièvre typhoïde c’est que c’est une fièvre qui vient de façon brutale et qui atteint 39 à 40 degrés. Et, c’est souvent  accompagné de céphalées, c’est-à-dire des maux de têtes, manque d’appétit,  de vomissements, des troubles, des maux de ventre, de la fatigue, de la diarrhée. Ce qui veut dire qu’arrivée à un certain niveau, la fièvre typhoïde est mortelle.

Guineematin.com : lorsqu’une personne présente les signes que vous venez d’évoquer, qu’est-ce qu’elle doit faire ?

Docteur Moussa Fofana : généralement, quand les gens ont mal au ventre, au lieu de venir dans une structure de santé, pour qu’on puisse poser des diagnostics, ils préfèrent courir dans une pharmacie pour essayer de payer des antibiotiques pour les utiliser. Donc, tous ceux qui ont ces signes, je leur demande  de venir à l’hôpital le plus proche, pour se faire dépister, tout en faisant des analyses pour voir  réellement de quoi vous souffrez.

Guineematin.com : est ce qu’il y a une prise en charge  par rapport à la fièvre typhoïde ?

Dr. Moussa Fofana, médecin généraliste, médecin-chef de la clinique médico-chirurgical de Sonfonia Casse

Docteur Moussa Fofana : Il y a une prise en charge pour la fièvre typhoïde, parce que là,  c’est une antibiothérapie, donner quelque chose pour baisser la fièvre, réhydrater le malade parce que, quand la température est élevée, souvent àa entraîne un état de déshydratation et de  fatigue générale. Le malade ne s’alimente pas, parce qu’il n’a pas l’appétit. Après les résultats des examens, c’est-à-dire le taux de l’hémoglobine, pour voir si il n’y a pas d’état d’anémie, et ces malades là, nous sommes obligés de mettre une voie veineuse pour essayer de les remettre en bon état pour essayer de donner une antibiothérapie.

Guineematin.com: quelles  sont les statistiques au niveau de votre structure sanitaire sur la fièvre typhoïde ?

Docteur Moussa Fofana : Je pense qu’en cette saison hivernale, il y a une recrudescence, c’est-à-dire sur 10 consultations,  il y a 5 à 6 personnes dont le Vidal  est positif. C’est lié au manque d’hygiène.

Guineematin.com : Merci Docteur Fofana

Docteur Moussa Fofana : c’est à moi de vous dire merci.

Entretien réalisé par Kadiatou Baldé

 

Facebook Comments

Guineematin