King Salomon du groupe "Les Banlieuz'arts"

King Salomon du groupe « Les Banlieuz’arts »

En marge d’une déclaration des artistes Guinéens rendue publique ce vendredi 1er août 2014, au jardin 02 octobre, King Salomon du groupe des Banlieuz’arts, a livré un ‘’autre’’ message, celui-là très pathétique aux représentants des médias présents dont guineematin.com

« Je voulais interpeller les médias. Vous êtes le relais entre tout dans un pays. La presse, c’est le relais entre la population et tout le reste. Donc, nous allons utiliser votre force majeure, nous voulons que vous fassiez comprendre à la population guinéenne que nous, en tant qu’artistes, que jamais, au plus grand jamais, nous ferions venir des gens sur une plage pour les tuer. Au contraire, on chante pour apaiser les cœurs, quant on chante, la musique adouci les mœurs. On chante pour apaiser les cœurs. Après la guerre, la musique vient, elle vient après les meurtres. Quand on fait venir les gens à la plage, c’est pour oublier un peu nos peines. Jamais quelqu’un n’a souhaité envoyer un autre dans un endroit bien défini pour le tuer.  Nous remercions aussi les autres artistes qui sont autour, qui n’étaient pas de la partie, mais qui sont solidaires. Je vous jure, au nom de Dieu, que nous sommes aussi touchés que les parents des victimes. C’est comme si nous perdions une partie de nous-mêmes. Ces gens qui payent de leur argent, qui suit de leur front, qui veulent se faire bousculer pour nous, sont partis. Ce sont nos fans qui sont partis. Ce sont des gens qui nous aiment, qui nous tiennent dans leur cœur, c’est comme si tu abattais un artiste sur scène. Le fan serait traumatisé à jamais ! Donc, que la population guinéenne sache que nous sommes vraiment traumatisés par ce qui nous arrive. Et, c’est sûr que nous ne sommes pas prêts à remonter sur une scène de podium. C’est comme vient de le dire notre frère Kandia, tout l’argent qu’on peut avoir dans ça, on préfère le remettre  à la disposition des défunts afin qu’ils aient des obsèques respectueux »

Mamadou Alpha Baldé pour guineematin.com

Facebook Comments