Me Salif Béavoqui, avocat de la défense, procès sur le drame de RogbanéComme annoncé dans un article précédent, le procès sur le drame de Rogbané a été ouvert hier, lundi 22 décembre 2014 à la Cour d’Appel de Conakry, où ce procès du TPI de Dixinn a été délocalisé à la demande des avocats de la défense. 

En attendant l’audition du gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, du président de la délégatio spéciale de Ratoma, Sékou Batouta Camara et Cie, ce sont Malick Kébé (directeur de l’Agence guinéenne des spectacles) et Abdoulaye Mbaye (de Moeurs Libre Prod, la structure organisatrice de ce concert du 29 juillet 2014 où 34 jeunes ont péri) qui étaient à la barre.

A la fin de cette première journée d’audition- et en attendant la journée d’aujourd’hui le gouverneur et autres sont attendus- Guineematin.com vous propose les récapitulatifs de cette journée par deux des avocats : Maître Salif Béavogui de la défense et Maître Thierno Baldé de la partie civile, ainsi qu’un aperçu de l’ambiance à l’entrée de la Cour d’Appel où des artistes s’étaient mobilisés pour soutenir certains prévenus…

Drame de Rogbané : « l’innocence est avérée pour Malick Kébé et Abdoulaye Mbaye qui ont comparu », dixit Me Salif Béavogui

Maître Thierno Baldé, avocat de la partie civile au procès sur le drame de Rogbané

L’ambiance à l’entrée de la cour d’appel, ce lundi 22 décembre 2014, à Kaloum

Vidéos réalisées à la Cour d’Appel de Conakry par Yacine Sylla pour Guineematin.com

Commentaires