cadavresLe Premier ministre, chef du gouvernement, le commandant en second, le commandant de a région de Conakry, le colonel Balla Samora, entre autres, sont allés à la morgue du CHU Donka pour voir les corps des victimes, aux environs de 23 heures, rapportent à Guineematin.com des sources généralement bien informées. 

Selon des informations concordantes qui sont parvenues à la rédaction de Guineematin.com, au moins 24 jeunes Guinéens auraient péri suite à une bousculade à la plage de Taouyah où se produisaient deux artistes, ce mardi 29 juillet 2014.

En janvier de cette même année, une autre bousculade avait entraîné plusieurs morts suite à une autre bousculade dans une autre plage de la même commune (Ratoma). Un autre artiste se produisait à cet endroit. Par la suite, les autorités avaient annoncé des enquêtes et interdit les plages…

A suivre sur Guineematin.com

Facebook Comments