ABLOGUIC’est le jeudi 10 mars 2016 que l’association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI) a lancé sa campagne #Droitàl’identité pour réclamer aux autorités guinéennes la carte d’identité nationale et le passeport pour tous les citoyens qui en font la demande, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Plus de dix jours après le lancement de cette campagne, des responsables de l’ABLOGUI ont été reçus hier, lundi 21 mars 2016, par le ministre de la Citoyenneté, Karifa Gassama Diaby, pour faire des propositions concrètes au gouvernement.

Selon le président de l’ABLOGUI, Fodé Sanikayi Kouyaté, face au manque des pièces d’identité, son association a proposé au gouvernement de copier l’exemple sénégalais qui a publié un communiqué pour reconduire les anciennes cartes en attendant la possibilité de fournir de nouvelles cartes.

« Le manque de cartes d’identité font beaucoup de désagréments aux guinéens actuellement. Il y a par exemple des étudiants qui ont perdu leur inscription à Campus France parce que leurs cartes d’identité ont expiré. Vous n’êtes pas sans savoir que la Guinée ne délivre pas de carte d’identité depuis décembre 2014. Et, concernant les passeports, tout le monde est obligé de venir à Conakry pour se faire délivrer un passeport, alors qu’on a la possibilité de les rendre disponibles dans nos ambassades comme le ministère de la Sécurité l’avait promis », a dit monsieur Kouyaté.

A rappeler que cette association n’a jusqu’à présent pu avoir aucune explication convaincante sur la non délivrance des pièces d’identité. Mais, selon certaines rumeurs, la CEDEAO veut harmoniser les pièces d’identité qui devraient être biométriques. D’autres disent tout simplement que le marché est concurrencé par des fournisseurs que les autorités guinéennes ont du mal à départager.

En attendant, les Guinéens continuent de subir les tracasseries de toute sorte, notamment sur les routes où des agents de sécurité qui savent pertinemment qu’on ne délivre pas de carte d’identité font payer les citoyens sans évidemment aucun reçu ni aucune garantie d’échapper aux rackets des autres barrages.

C’est pourquoi l’association des blogueurs de Guinée demande à tous les citoyens de faire une revendication simple : poster une demande de #droitàl’identité.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin