Dans le cadre de sa prise de contact avec les autorités et institutions en charge de l’eau, le Président du PNEGUI a été récemment reçu par le Coordonnateur National de l’OMVS en Guinée. Il a été question des missions du PNEGUI, de son plan d’action élaboré et des pistes de collaboration avec l’OMVS. La délégation du PNEGUI était conduite par son Président Elhadj Mamadou Alpha HANN.

Prenant la parole, le Président HANN a rappelé que le PNEGUI est une institution qui relève du Partenariat Ouest Africain qui lui-même est un démembrement du Partenariat Mondial de l’Eau (GWP). Ensuite, il a passé en revue les objectifs du PNEGUI en mettant un accent particulier sur sa mission de promouvoir la GIRE Gestion Intégrée des Ressources en Eau en Guinée.

Poursuivant, il a rappelé quelques actions réalisées et indiqué que le PNEGUI se propose de travailler en étroite collaboration avec l’OMVS, qui est selon lui, le « meilleur organisme de bassin dans le monde ». La collaboration qui concernera notamment, la sensibilisation des usagers de l’eau, la réalisation d’études d’impact environnemental et social et la réinstallation des populations qui pourraient être affectées par les projets de barrages.

En réponse, le Coordonnateur M. Soufiane DABO a fait un bref rappel historique sur l’OMVS. Il a indiqué que l’Organisation des Etats Riverains du fleuve Sénégal (OERS) est celle qui a fondé l’OMVS. Pour mémoire, il a souligné que l’OERS a été créée à Labé (Guinée) mais après quelques années, la Guinée s’est retirée pour des raisons politiques avant d’y revenir en 2006.

Poursuivant son intervention, M.DABO a fait remarquer que, pendant l’absence de la Guinée, les autres pays membres de l’OERS (Mali, Mauritanie et Sénégal) créèrent une nouvelle organisation dénommée l’OMVS (Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal) dont le siège est à Dakar au Sénégal.

Sur le plan des acquis de l’OMVS, Soufiane DABO DABO a souligné que cet organisme de bassin est devenu un véritable instrument d’intégration et de développement des pays membres dans plusieurs secteurs dont les infrastructures, la santé, la pêche et la navigation. Dans le même cadre, il a indiqué que le Programme de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PGIRE 2), a beaucoup d’activités qui pourraient intéresser le PNEGUI.

Il a fait remarquer que dans le cadre de ce projet, il y a un besoin immense d’organisations compétentes et professionnelles évoluant dans le secteur de l’eau. C’est pourquoi, il a hautement salué l’existence du PNEGUI, qui pourrait selon lui être associé dans le cadre de la mise en place des Comités de bassin.

Au vu de l’importance de la mission du PNEGUI qui cadre parfaitement avec les objectifs de l’OMVS, le Coordinateur National de l’OMVS a indiqué qu’il sera un partenaire « privilégié » pour la réalisation de ses projets. C’est ainsi qu’il a pris l’engagement de mettre le PNEGUI dans la base de données de l’OMVS et de remonter l’information au niveau du siège de l’organisation.

La rencontre s’est achevée sur une note d’espoir et d’engagement, de voir les deux institutions collaborer ensemble pour une gestion intégrée et durable des ressources en eau en Guinée.

Idiatou CAMARA pour Guineematin.com et Radioenvironnementgn.com

Facebook Comments

Guineematin