Ebola imageLa fièvre hémorragique à virus Ebola continue de faire des victimes dans notre pays. A part les préfectures de Pita, Conakry, Macenta, Gueckédou, Yomou et N’Zérékoré qui ont des cas confirmés d’Ebola, la préfecture de Kérouané annonce officiellement des cas suspects avec deux morts…

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de la situation épidémiologique de la fièvre EBOLA en Guinée à la date du 19 août 2014, conformément au communiqué du bureau de presse de la présidence de la République.

Situation épidémiologique de la fièvre EBOLA en Guinée à la date du 19 août 2014
Préfectures HOSPITALISES  

Total

Contacts à suivre Décédé Sortie guéris
Cas confirmés Cas suspects
 1 Gueckédou 39 dont N’Zérékoré (7);

Yomou (03); Gueckédou (04)  et Macenta (25).

10 dont: Gueckédou (1) et Macenta (9) 49 492 dont

N’Zérékoré(38),

Yomou(35),

Macenta (199),

Gueckédou (220)

1 2 (N’Zérékoré)
 2 Conakry 8 dont Pita (02), Gueckédou (1) et Conakry (05) 2 10 189    
 3 Pita 0 0 0 71
 4 Siguiri 0 0 0 9
 5 Kouroussa 0 0 0 18
 6 Dubréka 0 0 0 40
 7 Dabola 0 0 0 12
  TOTAL 47 27 59 808 1 2

Actions en cours

  1. Extension du centre de traitement Ebola de Gueckédou pour une capacité de 67 lits ;
  2. Mise en place d’un centre de transit amélioré pour les malades d’ EBOLA à Macenta pour une capacité de 25 lits ;
  3. Mise en place de deux centres de transit d’une capacité de 12 lits par Préfecture à Yomou et N’Nzérékoré.
  4. Investigation autour de Madame Gnalen Cissé décédée au camp Samory le 08 août 2014 et enterrée  à la cimenterie.
  5. Recensement des contacts et cas suspects dans le quartier Patrice et dans la sous-préfecture de Fassankonie de Macenta.
  6. Poursuite  du suivi des contacts dans les Préfectures suivant tableau ci- dessus.
  7. Installation des agents de contrôle sanitaires aux points d’entrée ;
  8. Approvisionnement des points d’entrée en intrants (matériels de protection, équipements  d’examen médical, supports de communication etc….)
  9. Sortie de la Mission de mise en place des postes de contrôle sanitaires aux 15 points d’entrée entre la Guinée, le Libéria et la  Sierra Léone.
  10. Formation des équipes de prise en charge et centre de transit et équipe des points d’entrée ;
  11. Approvisionnement de toutes les Préfectures en Matériels de Protection et autres consommables. 

CONSTATS 

  • Nombre de Préfectures disposant de centre de traitement avec malades hospitalisés : 02 (Gueckédou et Conakry) :
  • Nombre de préfecture notifiant des cas à ce jour (06) : Pita ; Conakry, Macenta, Gueckédou, Yomou et N’Zérékoré.
  • Evolution stable à : Conakry, Gueckédou, Pita, Nzérékoré, Yomou.
  • Recrudescence du Nombre de cas à Macenta.
  • Aucun foyer de réticence à cette du 19 août 2014.

 Evènements 

  1. Kérouané

Enregistrement de deux cas probables survenus à Kérouané respectivement à Damaro et  à Banankoro le 19 août 2014.

Les décès sont survenus le 16 août 2014 à Bolodou dans Damaro et le  19 août à Banankoro.

Il s’agit d’une femme âgée et son enfant qui ont séjourné à MACENTA dans le quartier « Patrice » d’où beaucoup de cas confirmés et suspects ont été enregistrés depuis une semaine.

La recherche active des cas et contacts sont en cours dans ce quartier et dans la sous  Préfecture de Fassankonie.

Le Ministère de la Santé a Mobilisé : 05 véhicules Pickup et 16 Motos pour renforcer la logistique dans les préfectures frontalières et points d’entrée en complément des kits  de matériels de protection, de produits de désinfection et de consommables médicaux.

L’UNFPA a mis à disposition des kits de protection, des blouses. Quatre(4) motos, un véhicule et cinquante téléphones ont été annoncés par ce même partenaire.

 Le bureau de presse de la présidence de la République

 

Facebook Comments