presidiumLe ministre de la sécurité, Elhadj Madifing Diané, assurant l’intérim de son homologue de l’administration du territoire et de la décentralisation en mission, a animé ce samedi 11 octobre à l’amphithéâtre du complexe ENI-CFP de Labé une conférence d’informations et de sensibilisation des populations de la cité sur la fièvre hémorragique à virus Ebola, a constaté sur place le correspondant local de Guineematin.com qui a assisté à la rencontre.

Après la présentation de la délégation ministérielle par Ouremba Traoré, conseiller chargé de gouvernance au gouvernorat de Labé, il est revenu au préfet de souhaiter la bienvenue au missionnaire du gouvernement : « votre visite est d’une importance capitale, car elle se situe dans le cadre de la sensibilisation de la population sur les dispositions à prendre pour la protection contre l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola. Je suis très heureux de vous informer que jusqu’à présent, malgré l’ampleur de l’épidémie, la préfecture de Labé n’a enregistré aucun cas » note le Commandant Mamadou Lamarana Diallo qui a par la suite salué les dispositions prises par le personnel médical et le comité préfectoral de lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Il a profité aussi de l’occasion pour adresser toute la reconnaissance des autorités locales et des populations de Labé au Président de la République, le Pr Alpha Condé, à l’Organisation des Nations Unies, à l’Organisation Mondiale de la Santé, à tous les partenaires et pays amis de la Guinée pour l’appui et l’assistance dans la lutte à outrance contre cette épidémie qui a déjà causé des morts en Guinée, en Sierra Léone et au Libéria, affectant du coup l’économie de ces pays : « formulons le veut que Le TOUT PUISSANT ALLAH anéantisse Ebola ! Ameen. »Elhadj Mamadou Oury Daara Labé

Par ailleurs, le préfet a signalé au ministre qu’à Labé depuis l’avènement de la 3ème République « des efforts conjugués des autorités régionales, préfectorales et communales, de toutes les structures de paix, des notables et des personnes de bonne volonté, ont toujours parvenu à maintenir la paix et la quiétude dans notre préfecture. »

Profitant de la visite de travail du ministre de la sécurité, le préfet de Labé a également attiré l’attention de Madifing Diané que la protection des 318 mille 633 habitants de Labé et leurs biens nécessite un personnel requis bien formé et tous les équipements : « c’est pourquoi, dans le cadre du maintien de la paix et de la quiétude dans les normes à Labé, nous sollicitons l’augmentation du personnel en agents d’exécution pour le commissariat central et la compagnie de la gendarmerie, la restauration et l’équipement des infrastructures, la mise à disposition du matériel conventionnel, de matériel roulant (véhicules d’interventions et de commandement, de matériel de bureaux). »Commandant Mamadou Lamarana DIALLO

Le commandant Mamadou Lamarana Diallo s’est déclaré convaincu que si les forces de défense et de sécurité sont dotées de tous ces moyens, elles pourront assurer correctement les missions de maintien de paix et de la quiétude dans la préfecture de Labé.

Pour terminer, le préfet a exprimé au Président de la République et à son gouvernement, toute la reconnaissance des populations de Labé pour toutes les actions de développement socioéconomique de la Guinée et plus particulièrement de leur préfecture engagées par le régime en place : « elles saisissent aussi l’occasion pour solliciter votre appui auprès du gouvernement de la 3ème République pour la réalisation de certaines actions d’intérêt public, notamment la poursuite du bitumage de la voirie urbaine qui est arrêté depuis 2010, l’extension de l’électrification de la commune urbaine, l’extension du réseau d’adduction d’eau, la réhabilitation des pistes reliant les sous-préfectures, la rénovation et l’extension de la villa des hôtes. »

Dans son intervention de circonstance, le ministre conférencier a commencé son propos par expliquer  à l’assistance que le premier porteur de la souffrance des guinéens est bien l’actuel Président de la République, le Pr Alpha Condé : « il est le premier à porter la souffrance des guinéens. Nous aujourd’hui qui sommes membres de son gouvernement, il nous a donné, par la grâce de Dieu, une partie de son pouvoir que Dieu lui a confié et nous a ordonné de sillonner tout le territoire pour donner les informations nécessaires à sa population, donner une bonne orientation à sa population. Que Dieu nous facilite ce travail. Dieu m’a donné cette charge d’être ici à Labé. En venant ici, en son nom et à sa place, il m’a donné deux messages. Je prie Dieu qu’Il m’assiste à traduire ces deux messages. Le premier de ces messages est de vous transmettre ses salutations les plus respectueuses, ses salutations pleines de considérations pour la population de Labé. Le deuxième de ses messages, est de vous donner toutes les informations sur la Guinée depuis l’apparition dans notre pays de cette maladie et vous donner les sages conseils pour nous faire éviter, avec l’appui de Dieu, cette maladie. »revue des troupes du ministre

Dans le registre des conseils, le ministre a insisté sur les mesures alimentaires et sanitaires qui doivent être de rigueur dans la prévention de cette épidémie : « c’est pourquoi, il est mis à votre disposition des comités régionaux de riposte contre cette maladie. Populations de Labé, je vous demande respectueusement de suivre les conseils de ce comité de riposte, de suivre les exigences qu’ils vous imposeront. Cette maladie marche parce qu’elle est avec les hommes qui marchent. Soyez vigilant ! Soyez vigilant sur vous-même ! Et soyez vigilant sur vos voisins ! Surtout, soyez vigilant sur vos parents qui viennent d’ailleurs vers vous ! Dès qu’un de ceux-là manifeste un signe de nature à s’accommoder à la fièvre Ebola, n’hésitez pas du tout de l’identifier,  de le conduire dans les centres de santé. Il n’est pas dit que quand on est malade d’Ebola, on meurt immédiatement. Si on est atteint d’Ebola et qu’on arrive à temps à l’hôpital, on a 90% de chance d’être guéri de cette maladie. »

La rencontre s’est terminée par des prières formulées par le Saint de Daara-Labé pour que l’humanité à bout de cette maladie et que Dieu guide les pas du Président de la République et de son gouvernement vers le droit chemin, le chemin qui mène vers le bonheur des citoyens guinéens.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com          

Commentaires