PoliceC’est probablement suite à un partage de butin que deux groupes de bandits se sont tirés dessus hier dans la capitale guinéenne. Même si certains auraient été blessés, ils ont réussi à fuir avant l’arrivée de la police… Cet échange de tirs s’est produit hier après-midi dans le secteur Kignifi entre Lambandji et Cobayah, avait appris Guineematin.com hier de certains habitants.

Selon le commissaire de la police de Sonfonia, joint au téléphone par Guineematin.com, les dégâts ne sont pas aussi dramatiques que les habitants nous le disait au téléphone hier, peu après les tirs. « On a dit qu’un des bandits a été blessé, mais nous ne l’avons pas retrouvé », a dit le commissaire Diouldé Bah, joint au téléphone ce mardi par Guineematin.com.

A en croire le premier responsable de la police de Sonfonia, il n’y avait pas sept blessés admis à l’hôpital de Kipé, mais deux : une femme et un enfant, qui se sont malheureusement retrouvés à cet endroit par pur hasard.

« C’est un pistolet de calibre 12 et de fabrication locale qui a été utilisé », a dit le commissaire, disant avoir été contacté peu après l’échange des tirs, aux environs de 16 heures 30’.

Sur la destination de ces bandits, le responsable de la police de Sonfonia annonce l’ouverture d’une enquête, précisant que le butin, objet de ce partage qui a dégénéré, n’a pas été obtenu en ces lieux.

Nouhou Baldé

 

Facebook Comments