Après une marche sans incident à l’aller (entre Cosa et l’esplanade du stade du 28 septembre), ce mercredi, 20 septembre 2017, l’opposition guinéenne vient d’annoncer à Guineematin.com que les échauffourées qui ont éclaté au retour des militants ont fait deux blessés par balles à Hamdalaye.

C’est Docteur Ben Youssouf Kéita qui a confirmé au téléphone de Guineematin.com le premier cas. Un jeune blessé au niveau de l’abdomen aurait d’abord été conduit d’urgence à l’hôpital Jean Paul II de Taouyah avant d’être référé à Donka. Il aurait reçu deux balles. Mais, selon ce député de l’UFDG, qui est également médecin, « si la victime est vite prise en charge, sa vie peut être sauvée ».

Le deuxième cas, également annoncé par des militants de l’opposition, a été confirmé par un autre responsable de l’UFDG. Selon l’honorable Aliou Condé, secrétaire général de l’UFDG, ce deuxième blessé a aussi été conduit à Donka.

À rappeler que c’est au rond point Hamdalaye que les échauffourées ont commencé entre les manifestants et les forces de l’ordre. Un affrontement dont on peut retrouver la vidéo d’ailleurs sur la page Facebook de Guineematin.

À suivre !