photo bcrgDans la matinée de ce mercredi 9 juillet 2014, les guichets de versements à l’agence principale de la BCRG ont été barricadés par les transitaires du port autonome de Conakry, a constaté guineematin.com sur place.

Interrogée, madame Bangoura, visiblement très remontée explique leur ras-le-bol : « Tout ce beau monde que vous voyez devant vous est là depuis trois jours. On n’arrive pas à faire notre versement. Nous nous demandons dans quel pays nous sommes nous. Au fur et à mesure que nous dirons ici, nos taxes vont augmenter au Port. Finalement qui va souffrir ? C’est le pauvre citoyen, parce qu’il restera pauvre. J’ai même eu à demandé au vice-gouverneur de la banque combien de pays il a fait ? Est-ce que c’est normal que les clients passent trois jours arrêtés devant vos portes pour faire un versement ? Je 3.500.000 GNF à verser mais j’ai fais trois jours. Pourquoi ils ne créent pas d’autres filiales pour nous faciliter la tâche ? » s’est-elle interrogé.

« Tous ceux qui sont dans ces guichets sont mal formés », rétorque un autre.

Au moment où nous quittions les lieux, la tension restait vive et les guichets toujours fermées.

Mamadou Alpha Baldé

Commentaires