Après la suspension de la grève des enseignants, qui a perturbé les cours pendant un mois environ dans les écoles guinéennes, les autorités éducatives cherchent à rattraper le retard accusé pour permettre l’achèvement des programmes scolaires. Pour cela, des programmes spéciaux ont été conçus par les DCE en collaboration avec les responsables d’écoles, a appris un reporter de Guineematin.com qui a sillonné quelques écoles de la commune de Matoto.

Juste après la reprise normale des cours le lundi 11 décembre 2017, la direction communale de l’éducation de Matoto avait convoqué les responsables d’établissements scolaires de la commune à une réunion, visant à plancher sur les mesures à prendre pour rattraper le temps perdu. A cette occasion, consigne a été donnée aux différents responsables d’écoles, d’aller élaborer des calendriers spéciaux en fonction du degré de perturbation. C’est ainsi que les responsables du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya ont décidé d’utiliser le congé de Noel pour justement rattraper le temps perdu.

« A l’interne on a vu des professeurs qui sont en retard dans leurs matières et on a décidé de consacrer le petit congé de Noel qui commence le 23 décembre jusqu’au 02 janvier 2017 aux cours de rattrapage », explique Mamadou Kanko Keita, censeur au lycée Sengor.

Au collège Yaguine et Fodé également, c’est la même stratégie qui est mise en œuvre. L’établissement a perdu 20 jours de cours pendant la grève des enseignants et ses dirigeants ont décidé d’utiliser les deux congés de Noel et de Pâques pour compenser ce retard, indique le principal Yagouba Touré : « Nous avons organisé une rencontre avec la direction communale de l’éducation de Matoto au sein de notre établissement. On s’est entretenu avec le délégué de monsieur le DCE. Ensuite une autre réunion a été convoquée également à la DCE de Matoto pour faire le point de la situation du nombre de jours perdus. Deux écoles ont été retenues pour faire les cours de rattrapage pendant le congé de Noel et le congé de pâques. Ensuite nous sommes allés de classe en classe pour informer les élèves comme quoi le collège Yaguine et Fodé et le collège Saifoulaye Diallo de Gbéssia ne doivent pas bénéficier de congés ».

Pas de congés mais aussi pas de compositions pour l’instant, ajoute le principal du collège Yaguine et Fodé qui précise que la priorité actuelle est le rattrapage du temps perdu : « Le département a fait le constat que le collège Yaguine et Fodé a manqué 20 jours de cours non donnés, donc il faut nécessairement qu’on se rattrape. Et cela nécessairement pendant deux périodes, le congé de Noel et le congé de pâques. Une fois que ces deux périodes-là ont été consacrées aux cours, infailliblement nous serons au même niveau que les autres établissements de Matoto ».

Selon le principal Yagouba Touré, sa direction va mettre les bouchées doubles pour finir les cours avant le 31 mai 2018.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments