Dans la nuit du samedi 23 août 2014, un immeuble à quatre étages s’est effondré à Lambanyi, secteur 1, à quelques centaines de mettre de la plage. Les dégâts sont énormes : 2 morts et 3 des blessés sont toujours à l’hôpital…

Rencontré à côté des décombres, le jeune Amara Conté, rescapé mais qui a perdu sa femme et son frère avec des larmes aux yeux témoigne au micro de Guineematin.com

« Je ne connais pas à quelle heure précise l’immeuble s’est effondré puisque j’étais sortie pour faire mes ablutions, dès que je suis rentré, j’ai entendu un bruit. Mon téléphone était déchargé et éteint. Au bout de quelques temps encore, il y a eu encore un second bruit. J’étais couché à l’intérieur avec toute ma famille. Ma femme est morte et mes enfants sont tous blessés. Mon grand frère aussi est mort. Ce sont les voisins qui sont venus nous secourir. Jusqu’à 9 heures du matin, certains étaient sous les décombres. On était 15 personnes à l’intérieur. Il y a eu au total 2 morts, 3 sont toujours à l’hôpital, les autres sont revenus. Cela fait au moins 4 ans depuis que la construction de l’immeuble a commencé…», expliquait monsieur Conté au reporter de Guineematin.com

Comme on le voit, cette situation relance encore la question sur le non respect des normes dans les constructions des bâtiments à étages à Conakry. L’on se rappelle qu’un autre immeuble s’était effondré à la Minière en 2012, faisant aussi 2 morts. Le président Alpha Condé s’était rendu sur les lieux. Il avait été annoncé des enquêtes dont les résultats sont toujours attendus.

Mamadou Alpha Baldé

Facebook Comments