Comme annoncé dans nos précédentes publications, les citoyens de la République sœur de la Sierra Léone se sont rendus massivement aux urnes la semaine dernière, précisément le mercredi 07 mars 2018.

A l’issue du scrutin très serré entre le parti au pouvoir « All People’s Congress » (APC) de Docteur Samura Kamara et « Sierra Léone People’s Party » (SLPP) du Général Julius Maada Bio, un second tour a été annoncé le mercredi 27 mars, rapportent les envoyés spéciaux de Guineematin.com à Freetown.

C’est dans l’après-midi d’hier, mardi 13 mars 2018, que la commission électorale nationale (NEC), par la voix de son président, Mohamed N’Fah Alie Conteh, a livré les derniers (25%) résultats restants.

Ces 25% ont donné 1 097 482 voix au principal opposant, Julius Maada Bio, contre 1 082 748 voix pour le candidat du parti au pouvoir, Docteur Samura Kamara. Loin derrière, arrive le candidat de la NGC (Grande Coalition National) de Docteur Kandeh Yumkella, un dissident du SLPP, qui occupe toujours la troisième place. Du coût, il pourrait être le faiseur de roi entre les deux candidats, Docteur Samura Kamara et l’ancien président, le Général Julius Maada Bio, lors du second tour prévu le 27 mars 2018.

Déjà, sur place, plusieurs observateurs voient mal comment le troisième, Kandeh Yumkella pourrait revenir vers le SLPP de Maada Bio qu’il avait quitté à cause de certaines dissensions internes. Et, s’il décidait d’aller vers la mouvance présidentielle, on poserait des questions sur les raisons de son combat et le changement qu’il veut incarner. L’un ou l’autre, le candidat du NGC aura à faire un choix difficile mais déterminant pour l’ensemble des candidats.

Alpha Assia Baldé et Ibrahima Sory Diallo, envoyés spéciaux pour Guineemantin.com

Facebook Comments

Guineematin