Le bureau syndical de la Société Générale des Banques en Guinée (SGBG) doit être élu ce vendredi, 19 octobre 2017. Mais, sur les 11 candidatures validées par les instances qui en ont la prérogative, une a été tout simplement rejetée par la direction générale de la banque, a appris Guineematin.com du candidat en personne.

A en croire Abdourahmane Bela Bah, sa candidature a été tout simplement rejetée et sans aucun motif. « J’ai fait acte de candidature et j’ai été retenu. J’avais même entamé ma campagne auprès des employés de la SGBG pour leur expliquer le bien-fondé de ma candidature. Mais, à mon fort étonnement, une autre liste de candidats est affichée sans mon nom. J’ai aussitôt saisi la FESABAG et l’inspection du travail. Il n’y a pas eu de suite », a dit notre interlocuteur qui pointe un doigt accusateur sur la direction des ressources humaines de sa banque.

Jointe au téléphone dans la matinée de ce vendredi par Guineematin.com, madame Maimounatou Bah des ressources humaines a dit n’avoir aucun commentaire sur la question.

Pour sa part, Abdoulaye Sow, secrétaire général de la FESABAG (Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances de Guinée) a minimisé la revendication d’Abdourahmane Bela Bah. Selon Abdoulaye Sow, il y a toujours des constatations. Mais, « le vote se passe dans les règles de l’art. Il n’y a aucun problème », a-t-il lancé laconiquement.

Pourtant, Abdourahmane Bela Bah soutient que le rejet de sa candidature est illégal. Il pense que ce rejet de sa candidature est lié au fait que dans sa campagne il a dit qu’il ne va jamais négocier un quelconque poste avec la direction comme c’est souvent le cas chez certains syndicalistes…

De Kaloum, Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com