Le siège de la Fédération Guinéenne de Football à Kaloum a servi de cadre hier vendredi 8 septembre 2017 à une conférence de presse organisée par le staff technique du Sily national de Guinée. Il était question d’expliquer les leçons à tirer après l’élimination du Sily National de Guinée de la coupe du monde Russie 2018, a constaté sur place Guineematin.com, à travers n de ses reporters.

Dans sa communication, l’ancien footballeur guinéen et actuellement coordinateur sportif de l’équipe, Kaba Diawara est revenu sur le but de ce conclave du staff à Nongo, du jeudi dernier. « La réunion que le staff a tenue au stade de Nongo après la défaite du Sily national n’était pas une réunion de crise. On a profité de l’après match de la défaite, pour essayer de tirer les enseignements de cette défaite,.savoir le comment et le pourquoi. Pourquoi en l’espace de trois jours on a pu livrer un match plus ou moins abouti à Conakry et après perdre de façon un tout petit peu bizarre, pour ne pas être trop dure. Donc, c’était juste une réunion pour mettre à plat certains problèmes qu’on a pu avoir au niveau des déplacements, au niveau de la tenue, au niveau de la sécurité. Tout pourrait être mieux fait pour éviter ce genre de défaite », a introduit le conférencier Kaba Diwara.

Poursuivant ses explications, il a fait savoir que l’un des gros soucis de cette défaite est lié au transfert de Naby Kéita ‘’Déco’’ vers Liverpool à 52 millions d’Euros. « Je ne le cache pas. Honnêtement il y a un gros souci. Et je pense que tout le monde l’a senti. Le gros souci, c’est le transfert de Déco. Il a été transféré entre temps. Il avait demandé d’arriver un peu en retard et ça été accordé bien entendu parce qu’il voyageait pour aller signer son contrat. Il arrive, tout le monde s’excite au tour de lui. Tout le monde voulait le voir, tout le monde voulait le toucher. La sécurité dont je parlais tout à l’heure à été débordée. Ceux qui gardaient sa porte, lui demandait de l’argent. Le petit ne s’est pas reposé entre les deux matchs. On est arrivé à Tunis, il a joué un peu blessé. Il a tenu à jouer alors que finalement ce n’était pas à cent pour cent. Je n’incrimine pas le coach, ni Deco, je fais le constat. La situation est là, aujourd’hui on est éliminé, alors essayons de trouver les bonnes solutions pour ne pas répéter les mêmes erreurs », a lancé l’ancien footballeur guinéen.

De l’autre côté, il a pointé du doigt la mentalité des joueurs. « Les joueurs ont un problème de mentalité. On est beaucoup plus technique d’imposer nos jeux à nos adversaires. Ça, on le sait. Mais mentalement il y a défaut. A mon sens, on a perdu le match à ce niveau là », a-t-il insisté.

Quant aux pistes de solutions, il a suggéré à aller vers une exigence beaucoup plus supérieure en améliorant les conditions de l’organisation. « Au niveau de la sécurité, de l’organisation, du déplacement, il faut améliorer cela. Il faut qu’on soit encore meilleur et plus rigoureux sur le plan organisationnel. Quand on veut arriver à la qualification d’une coupe du monde, il faut travailler et mettre beaucoup plus de moyens », a-t-il proposé.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

Commentaires