Le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya, a perdu son poste dans la soirée de ce samedi, 16 septembre 2017, rapporte un décret du président de la République lu à la télévision nationale (RTG). C’est désormais Aboubacar Mbopp Camara, jusque-là préfet de N’zérékoré, qui va diriger la bouillonnante préfecture de Boké.

Même si le décret ne fait pas mention des émeutes qui secouent cette préfecture depuis quatre jours (et qui ont fait deux morts et plus de soixante dix blessés), il laisse penser à une volonté du président de la République de reprendre le contrôle de cette ville actuellement « contrôlée » par des jeunes manifestants… Justement, après sa mutation dans le Kakandé, la première « préoccupation » du nouveau préfet devrait d’abord être comment rejoindre son nouveau lieu de travail puisque les rues de Boké sont toujours barricadées par des manifestants qui réclament l’électricité…

A suivre !