elhadj_racine_diallo_Tarambaly Un an après l’annonce faite par le Président Alpha Condé de l’érection du district de Tarambaly en sous-préfecture, les fils ressortissants et résidents de cette localité de la préfecture de Labé, en Moyenne Guinée sont partagés entre les souvenirs d’une réception présidentielle gravée dans les anales de l’histoire de leur village natal et les espoirs de voir installer dans les meilleurs délais le premier sous-préfet du coin et ses services administratifs rattaché, a appris Guineematin.com d’une source locale.

 

Le mardi, 6 septembre 2016, a fait un an, jour pour jour, depuis que l’hélicoptère de commandement du Président Alpha Condé s’est posé, sous une pluie battante, à Tarambaly, non loin du chef-lieu de la Commune Rurale de Sannoun, dans la préfecture de Labé, en Moyenne Guinée. Suite à l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par la population locale à quelques semaines de l’élection présidentielle à laquelle il était candidat à sa propre succession, le Président Alpha Condé a annoncé officiellement l’érection du district de Tarambaly qui relevait jusque-là de la commune rurale de Sannoun, dans la préfecture de Labé, en sous-préfecture.

« Effectivement, le dimanche, 6 septembre 2016, le Président Alpha Condé est venu de Tougué descendre à Tarambaly en hélicoptère, sous une pluie battante, encore avec une foule compacte aussi qui a pu le recevoir dans l’allégresse et dans la joie. Et il a librement sans conditions donné une sous-préfecture à Tarambaly. Lui-même, il a dit en terme très clairs que si, hier, il y avait 12 sous-préfectures à Labé, aujourd’hui Tarambaly est sous-préfecture, ça devient 13 sous-préfectures, dans la préfecture de Labé » se souvient Elhadj Racine Taran Diallo, professeur de Lycée à la retraite.

Depuis cette date historique, les enfants du terroir continuent d’espérer : « nous continuons donc à espérer. Nous avons grand espoir que ça se réalise, parce que nous connaissons son programme très chargé. C’est sure que depuis après cette réception, il est encore en train de balayer la maison pour mettre de l’ordre afin d’en venir à ce qu’il a donné comme sous-préfecture » ajoute ce Secrétaire fédéral du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) de Labé.

A en croire ce ressortissant de Tarambaly qui a contacté Guineematin.com, les conditions sont largement créées au niveau local pour faciliter l’installation de la nouvelle administration déconcentrée.

Dans les couloirs du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, on  rassure que le processus suit son cours normal dans les rouages administratifs. Il semble que les autorités préfectorales de Labé ont déjà remonté toutes les données liées à la mise en œuvre de cette décision du Président Alpha Condé.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com 

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

 

Facebook Comments

Guineematin