Le Directeur préfectoral de l’éducation de Boké, Siné Magassouba, entouré de ses adjoints était en conclave ce mercredi, 07 juin 2017, avec l’ensemble des acteurs du système éducatif de sa zone de juridiction. L’objectif était de faire la restitution des consignes reçues à l’atelier préparatoire des examens nationaux session 2017, tenu à Kindia, a appris Guineematin.com à travers son correspondant à Boké.

En plus des cadres de la DPE, étaient présents dans la salle, les délégués sous-préfectoraux de l’enseignement élémentaire (DSEE) venus des neuf (9) communes rurales et de la commune urbaine de Boké, les chefs d’établissements publics et privés de la préfecture et les associations des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE).

Durant cette rencontre, les points exposés sont entre autres : la décentralisation de l’examen d’entrée en 7eme appelé désormais certificat d’étude élémentaire, la sécurisation des examens par l’implication des administrateurs territoriaux, le retour du système composition trimestrielle à la place des évaluations mensuelles à partir de l’ouverture prochaine et de l’uniformisation des diplômes.

« Nous sommes là ce matin pour informer les responsables du système éducatif à Boké, les nouvelles dispositions prises par le département pour les examens nationaux session 2017 et prendre des décisions à notre niveau pour un bon déroulement des examens dans notre préfecture. Désormais le certificat d’étude primaire habituellement appelé examen d’entrée en 7eme Année, est géré par les DPE de la composition jusqu’à la proclamation des résultats. Le département a mis à notre disposition des ordinateurs qui nous permettront d’effectuer le travail dans les règles de l’art », a annoncé monsieur Siné Magassouba, DPE de Boké.

Au sortir de cette rencontre, l’ensemble des participants se sont réjouis des nouvelles dispositions prises par le nouveau ministre de l’enseignement pré-universitaire, surtout celles concernant la décentralisation de l’examen d’entrée en 7eme Année et l’annulation des évaluations mensuelles au profit des évaluations semestrielles.

C’est le cas par exemple de monsieur Mamadou Djan Baldé, DSEE de la commune urbaine : « nous avons campé tout le contenu de l’atelier de kindia et nous comprenons que les nouvelles réformes engagées sont extrêmement importantes, surtout le fait de responsabiliser les DPE pour la gestion du certificat d’étude primaire du début à la fin et l’annulation des évaluations dès l’année prochaine », s’est réjouit le délégué communal de l’enseignement élémentaire.

Enfin, le Directeur préfectoral de l’éducation, monsieur Siné Magassouba a profité de cette rencontre pour inviter les participants de mettre ce mois de ramadan à profit pour implorer Dieu et prier pour le repos des âmes des enseignants disparus au cours de l’année scolaire 2016-2017. Il a fait un accent particulier sur le cas de l’inspecteur régional de l’éducation de Boké monsieur Ibrahima Yassory Fofana, décédé le 30 Mars 2017.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin