Comme chaque année scolaire, les examens nationaux, session 2017 démarreront ce lundi 19 juin par celui de fin d’études élémentaires sur toute l’étendue du territoire guinéen. La direction préfectorale de l’éducation (DPE) de Boké compte au total 9 826 candidats dont 4 547 filles, tout profil confondu (enseignement général et franco-arabe), qui doivent être soumis à ces épreuves de l’examen de fin d’études élémentaires.

Selon les statistiques mises à la disposition du correspondant local de Guineematin.com à la cellule examens et transferts scolaires (CETS) de la DPE de Boké, les 9 826 candidats sont répartis dans 37 centres à travers les neufs communes rurales et la commune urbaine.

Sans le moindre commentaire, c’est monsieur Oumar Baldé, l’un des responsables du service examens et transfert de

la DPE, qui a accepté de nous donner une copie des statistiques de l’examen de fin d’études élémentaires.

Suivant les profils, les statistiques se présentent comme suit :

ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL : 9 101 candidats dont 4 298 filles

FRANCO-ARABE : 725 candidats dont 249 filles.

L’ensemble des 37 centres d’examens totalise 347 salles ; soit 694 surveillants.

A rappeler qu’en 2016, la préfecture de Boké avait présenté 7 475 candidats (tout profil confondu) et a obtenu 4 617 admis dont 1 900 filles. Soit un taux de réussite de 55,70 %.

Donc le nombre de candidats a considérablement augmenté en 2017 d’un peu plus de 2 000.

Par ailleurs ce dimanche matin, les présidents des centres communément appelés délégués étaient dans leurs centres respectifs avec les candidats et les surveillants, pour les derniers réglages techniques et l’échange sur les nouvelles dispositions prises pour les examens de cette session 2017.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Commentaires

No Comments