image« Malgré quelques soucis, les candidats fondent un espoir pour leur réussite», soutien le chargé des examens de la Préfecture de Tougué, au micro du correspondant local de Guineematin.com

Dans l’ensemble, les autorités en charge de l’éducation indiquent que les examens nationaux session 2014 se sont bien déroulés à Tougué. Hormis les cas d’abandon, le manque de photo pour deux élèves, candidats au BEPC au centre de Tougué, le président du centre, M. Abourahmane Baldé, proviseur du lycée de Tougué, témoigne que tout s’est bien passé. Rappelons que ces deux malheureux candidats n’ont pas pu faire les évaluations du BEPC, suite aux instructions fermes donné par l’inspecteur régional de l’éducation.

Concernant l’examen d’entrée en 7ème année, le DSEE de Tougué, M. Oumar KB, secrétaire du centre de Tougué 2, a regretté le manque de matériels pour le secrétariat, des frais de carburant pour acheminer les copies des sous-préfectures vers le centre de correction installé à Tougué centre, l’insuffisance des médicaments pour les malades et le non paiement des primes des surveillants et correcteurs.

Pour ce qui est du baccalauréat unique, le chargé des examens et concours scolaire à la DPE de Tougué, M. Ibrahima Yimbérin Baldé, affirme qu’aucune fausse note n’a été enregistrée. Selon lui, le délégué pour le baccalauréat unique, désigné par le département, est repartit à Conakry satisfait du bon déroulement de cet examen.

Quant à Saa Adel Kamano, candidat au Baccalauréat unique, option Sciences mathématiques, s’exprimant au micro de Guineematin.com, « tout est bien passé. C’est seulement en physique que nous avons rencontré quelques difficultés ».

De son côté, Thierno Abdoul Baldé, candidat au BEPC dit avoir été collé en mathématiques où ils ont donnés un exercice qui ne figurait pas dans le programme enseigné. Mais, tout de même, il espère décrocher son BEPC.

Quant aux tous petits de l’entrée en 7ème année, ils affirment que les sujets ont été abordables dans l’ensemble.

Malgré quelques soucis liés au problème de photo, l’introduction de la notion de normalité dans l’épreuve de chimie, dans les options sciences mathématiques et expérimentales qui est hors programme, d’après le chargé des examens à Tougué, les candidats fondent un espoir pour leur réussite à ces différents examens.

Rappelons qu’à Tougué, ils sont 2986 candidats dont 1174 filles à affronter les différents examens nationaux, session 2014, tout niveau confondu.

De Tougué, Mamadou Adama Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments