Accusée de délinquance et notamment d’être instable dans les liens de mariage (après deux divorces), Djeynabou Diallo, âgée de 25 ans et mère d’un garçon (conçue dans son dernier mariage), a perdu la vie dans la matinée de ce samedi, 18 novembre 2017, à Palet, dans la sous-préfecture de Fafaya, préfecture de Koubia, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

A en croire les premières informations confiées à Guineematin.com, opposée aux sorties de leur fille, les parents de Djeynabou avaient finalement décidé de non seulement l’isoler, mais l’enchaîner aux pieds pour l’immobiliser comme une folle dans une case.

Malheureusement, l’irréparable vient de se produire ! On apprend qu’elle aurait trouvé moyen de se brûler dans la case qui elle-même a pris feu. « On vient d’éteindre le feu. Mais, on n’a même pas pu sortir le corps d’abord », confie un secouriste à Guineematin.

A l’absence de sapeurs-pompiers dans la zone, ce sont les villageois qui sont sortis avec des sceaux d’eau. Dans cet exercice, certains auraient même eu des parties du corps brûlées en voulant coûte que coûte éteindre le feu et sauver Djeynabou…

Joints au téléphone par Guineematin.com, le sous-préfet de Fafaya, monsieur Boubacar Doumbouya et le commissaire de la police, le capitaine Mamadou Oury Diallo ont tous confirmé cette triste nouvelle.

Si plusieurs pistes sont évoquées actuellement sur la façon dont cet incendie a été possible, aucune personne n’est pour le moment interpellée.

A rappeler que la défunte, Djeynabou Diallo est la fille de monsieur Mamadou Mbello Diallo et de madame Fatoumata Binta Diallo, tous vivants à Palet, sous-préfecture de Fafaya, située à 18 kilomètres à l’Est de Koubia.

A suivre !

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments