En président à l’Assemblée générale hebdomadaire du parti ce samedi, 23 septembre 2017, Elhadj Ousmane Bah, le leader de l’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR), a déploré la démobilisation des membres du Bureau exécutif national du parti et le comportement de certains responsables qui se versent dans la calomnie. Il l’a fait savoir dès l’entame de son allocution qui a concerné divers comptes-rendus.

Après avoir remercié tout un chacun pour le déplacement et le travail parfois fastidieux en faveur du parti, il invité les membres du Bureau exécutif à mieux se mobiliser. « Ce qui peut encourager les militants et sympathisants », a-t-il expliqué.

Abordant la situation des pèlerins du parti envoyés cette année à la Mecque, le Président s’est réjoui de leur retour au pays dans de bonnes conditions. Cette année dit-il « le Parti a envoyé 14 personnes aux lieux saints dont le secrétaire fédéral de l’Upr de Kankan, Mamadou Diallo. Vérifiez la liste, vous ne verrez aucun de mes proches. J’ai choisi des pauvres désireux d’accomplir ce pilier de l’islam ».

A ces 14 personnes s’ajoutent M. Mamadou Bah Beyla et Gando Barry partis cette semaine en chine pour un stage de perfectionnement. Le premier est envoyé par son service et le second a voyagé grâce au Parti, par le truchement du Président de la République.

Avant de clôturer son intervention, le Président du parti a lancé un appel pressant aux femmes de se mobiliser demain dimanche à midi, pour aller participer aux cérémonies de sacrifices organisés à Lambanyi en faveur de Hadja Fatoumata M’Böh, nouvellement rentrée de la Mecque. « Ce que cette femme a fait, en venant prier ici, au siège du parti, dès sa descente de l’avion, prouve son attachement à l’Upr. Nous devons nous mobiliser pour elle au près de sa famille et lui montrer notre solidarité agissante », a recommandé le patron de l’Upr.

Le bal des témoignages a été inauguré par Hadja Fatoumata Labé qui a bénéficié du pèlerinage.

« Moi, je n’ai pas fait d’enfant. J’ai commencé les activités politiques par le PRP de Siradiou Diallo avant de venir à l’Upr, suite à la fusion de ce Parti avec l’Unr et le Rnp. J’ai été désignée par Elhadj Ousmane Bah par surprise. Je ne rêvais jamais de mettre mes pieds aux lieux saints de l’Islam. Avant, j’avais démarché en vain auprès de Conté pour envoyer mon père à la Mecque. Puisque j’avais appris que le Président Conté envoyait les gens gratuitement au pèlerinage. Mais mes démarches ont été infructueuses et je ne croyais jamais, n’ayant pas d’enfant ni de relation, de me rendre un jour à la Mecque. Ce fut une surprise également pour toute ma famille. Je ne suis pas prête à l’oublier et je continuerai à militer infiniment à l’Upr et je prie pour sa victoire », a dit cette vielle militante, les larmes aux yeux.

Pour Elhadj Mamadou Diallo, « ce choix porté sur les militants et responsables de l’Upr, est une victoire pour le Parti. Il témoigne de la volonté et de l’ambition d’aider les populations guinéennes par notre leader ». Puis de consoler les autres « à chacun son tour. Nous, nous avons fait des prières pour le triomphe de la paix et des idéaux du parti. Nous avons demandé Dieu de Faire de notre leader, Elhadj Ousmane Bah, le prochain Président de la Guinée ». Ces propos seront suivis de prières et de bénédictions en faveur de l’Upr, son président et la Guinée.

Les informations et les affaires sociales ont mis fin à cette rencontre.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45