Comme indiqué dans le communiqué du secrétariat général des Affaires religieuses, la fête de l’Aïd El Fitr a été célébrée ce dimanche 25 juin 2017 à Conakry. A Cosa, dans le secteur Bantounka, commune de Ratoma, c’est le grand imam de la mosquée, El hadj Amadou Oury Bah, connu sous le nom Thierno Ganaké, qui a dirigé la prière, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Initialement prévue à 10 heures, la prière a été ramenée à 9 heures 30’ en raison d’une forte pluie qui s’abattait sur la zone.

Dans la première partie de son sermon, Elhadj Amadou Oury Bah, a rappelé l’importance de la foi pour tout musulman.

Revenant sur les travers sociaux constatés de nos jours, le grand imam a prêché contre la consommation de la drogue et de l’alcool. Selon lui, ces deux éléments détruisent le corps humain et réduisent à néant les efforts fournis le musulman pendant le mois saint de Ramadan. « Dieu a invité l’être humain à s’éloigner de la consommation de tout aliment capable de renier l’esprit, notamment l’alcool et la drogue », a-t-il dit en langue nationale pular.

Dans la deuxième partie du sermon, Elhad Amadou Oury Bah, a accentué son intervention sur la nécessité pour le musulman de prêcher la bonne parole. « Le bon musulman est celui qui prêche la bonne parole entre lui et sa famille, ses proches, ses voisins. Que ceux-ci soient musulmans ou pas », a-t-il dit.
Par la suite, El hadj Amadou Oury Bah a demandé aux musulmans d’avoir la foi en Dieu en ayant le bon cœur et l’esprit de partage.

Enfin, l’imam a prié pour que Dieu guide nos dirigeants dans le droit chemin car, ils sont aussi les garants de notre religion. Pour preuve, dit-il, ce sont les autorités qui ont ordonné de célébrer la fête de l’Aïd El Fitr aujourd’hui et les gens ont accepté.

De Bantounka, Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Guineematin