intérieur de la mosquée de Hoje Ya HendaPendant qu’Ebola monopolise les sermons à Conakry et à l’intérieur du pays, les Guinéens d’Angola ont prié Dieu, Le Tout Puissant, de mettre fin aux nombreux meurtres enregistrés ces derniers temps et également la fin des innombrables tracasseries policières, a appris Guineematin.com auprès de nos compatriotes.

Estimés entre 25 à 35 mille (nul ne le sait avec certitude, puisqu’il n’y a pas de recensement), nos compatriotes vivants en Angola ont prié dans les différentes mosquées guinéennes : Hoje Ya Henda, Kikolo, Kakouakou, Trenta, Viana, Benfica, Talatona, Martyrs…

Selon les informations confiées à Guineematin.com, l’ambassadeur de Guinéen en Angola, Djigui Camara, s’est acquitté de son devoir religieux à Talatona, accompagné d’une importante délégation de l’ambassade.

A rappeler que l’ambassadeur Djigui Camara, nouvellement arrivé à Luanda (juste 3 mois et 5 jours), essaie déjà de sensibiliser nos compatriotes à travers une méthode appelée ‘’diplomatie de proximité’’.

A la grande mosquée ‘’Fouta Djallon’’ de Hoje Ya Henda, l’imam Elhadj Abdourahimy Diallo, comme dans la plus part des sermons, a exhorté les fidèles à la repentance et aux prières pour ceux et celles qui ne sont plus de ce bas monde…

De Lunanda (Angola), Mamadou Koumy Diallo pour Guineematin.com

Quelques images de l’intérieur de la mosquée  »Fouta Djallon » de Hoje Ya Henda à Luanda (Angola) à l’occasion de la prière de l’Aïd-El-Kébir 2014

Facebook Comments