CosaA l’instar de la plupart de leurs coreligionnaires d’Afrique, les fidèles musulmans de Guinée ont célébré, ce samedi 4 octobre 2014, la fête de l’Aïd-el-Kébir, communément appelée fête de la Tabaski ou même fête des moutons (faisant référence au mouton du sacrifice qui est sa particularité).

Dans la capitale guinéenne, à Cosa, secteur Bantounka dans la commune de Ratoma, cette fête a été célébrée en présences des autorités du quartier, du député de l’UFDG de Lélouma, honorable Ibrahima Diallo, ainsi que de nombreux fidèles musulmans du quartier.

Dans son sermon, le premier imam de la mosquée de Bantounka- où a été effectuée la prière- Elhadj Diao Barry, a appelé les Guinéens à l’adoration d’Allah et prodigué de sages conseils à l’auditoire.

Tout d’abord, Elhadj Diao Barry a indiqué que « la maladie dite Ebola est une réalité effective. Elle existe et fait des morts, même dans le rang des médecins », a-t-il expliqué aux fidèles.

Poursuivant, il a fait savoir que la meilleure façon de lutter contre cette maladie est non seulement de croire en Dieu en acceptant de se repentir, mais aussi de respecter les différentes règles d’hygiènes indiquées par les autorités sanitaires de notre pays.

Parlant de ces règles d’hygiènes, Elhadj Diao Barry a cité par exemple le lavage des mains au savon, la non manipulation des corps des victimes, etc.

Par ailleurs, l’imam a rappelé l’impact de la présence de la maladie Ebola dans notre pays tant sur le plan économique, que sur plan humain.

Guineematin.com souhaite une bonne et heureuse fête de l’Aïd-el-Kébir à ses fidèles lecteurs.
Que Dieu accepte nos prières ; qu’Il nous aide, nous protège, protège l’ensemble du peuple de Guinée et qu’Il éloigne le virus Ebola et toutes ces genres de maladies de chez nous, d’Afrique et du monde, amen !

Mamadou Alpha Baldé

Commentaires