Le commandant Mamadou Alpha Barry Porte parole de la Gendarmerie

Le commandant Mamadou Alpha Barry
Porte parole de la Gendarmerie

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, la morosité économique et la fièvre Ebola n’ont pas permis à trop de Guinéens de sortir pour s’amuser le jour et lendemain de la fête de Tabaski comme à l’accoutumée. Malheureusement, malgré la fermeture des lieux de loisir par le gouverneur de Conakry, quelques jeunes sont sortis et un cas de mort (au moins) a été enregistré, selon le porte parole de la police nationale, joint au téléphone par Guineematin.com, ce lundi 6 octobre.

« On a retrouvé le corps d’un homme âgé d’une vingtaine d’années, hier dimanche, le lendemain de la fête, à Sonfonia. Mais, nous n’avons pas pu l’identifier, son corps a été mis à la disposition du quartier… », a expliqué Aboubacar Kassé, porte parole de la police guinéenne.

Pour sa part, le commandant Mamadou Alpha Barry, porte parole de la gendarmerie nationale, également joint au téléphone par Guineematin.com, a dit que la sécurité a bien été assurée lors de cette fête, grâce à l’implication des forces de l’ordre : « après la grande prière (NDLR : le samedi), à la présidence, tous  les  escadrons ont été répartis par commune à partir de midi. Ces escadrons ont bien géré la situation et il n’y a pas eu d’incidents », a soutenu le gendarme.

Entretiens téléphoniques réalisés par Assy Diallo pour guineematin.com

 

Facebook Comments