SarékalyFin de la fièvre Ébola à Télimélé : les ministres de la Santé et de la Communication à Hôré Loubha

Avec un bilan global de 23 malades, 7 décès, 16 guéris et 249 sujets contact recensés, la préfecture de Télimélé est la première à vaincre la fièvre hémorragique à virus Ebola avec autant de rapidité et moins de dégâts, malgré l’important taux et la rapidité de la contamination…

Comme on le sait, c’est le mardi 20 mai 2014, aux environs de 18 heures 30 que le chef de la division prévention et lutte contre la maladie, Docteur Sakoba Kéita, avait annoncé au directeur de l’hôpital préfectoral de Télimélé que l’examen des prélèvements effectués sur les patients et préalablement acheminés au laboratoire de l’hôpital Donka à Conakry, révélait que deux échantillons sur les trois prélevés sur les malades hospitalisés à Sogoroyah (Télimélé) étaient positifs au virus Ebola. On connaît la suite…

Finalement, le mardi 8 juillet 2014, Guineematin.com a assisté à Télimélé au démantèlement du centre d’isolement (ou de traitement) de Sogoroyah. La fin de la fièvre a été officiellement annoncée par le préfet et les équipes de MSF ont quitté les lieux.

C’est pour constater l’effectivité de la fin de cette fièvre mortelle à Télimélé que les ministres de la Santé et de la Communication, respectivement Rémy Lamah et Makanéra Alhousséiny Kaké ont effectué un déplacement à Hôré Loubha. Arrivés à Télimélé dans la soirée d’hier, vendredi 11 juillet, les ministres Makanéra Kaké et Rémy Lamah ont animé un meeting ce samedi à la direction préfectorale de la santé.

Outre les communications liées à la fin de l’épidémie et au succès de la lutte menée à la fois par les citoyens, les autorités et les ressortissants de Télimélé, notamment à travers la Coordination internationale pour le développement de Télimélé, des préoccupations majeures des Télimélékas ont été évoquées lors du meeting de ce samedi, apprend Guineematin.com de bonnes sources.

Concernant la route Kindia-Télimélé-Gaoual, le ministre de la Communication a expliqué aux populations de Télimélé le partenariat public-privé qui sera très bientôt concrétisé pour le bonheur des citoyens usagers de cette route.

Egalement, les citoyens présents ont souhaité que Télimélé puisse bénéficier de la fourniture d’électricité du barrage Kaléta dont-ils payent le prix de l’implantation sur une partie de sa superficie.

Par ailleurs, Makanéra Alhousséiny Kaké aurait été adopté citoyen d’honneur de la sous-préfecture de Sarékaly. Des souhaits auraient été exprimés pour que le ministre de la Communication, Makanéra Alhousséiny Kaké soit désigné par le chef de l’Etat commr parrain de la préfecture de Télimélé qu’il connaît et où il a vécu un moment…

Facebook Comments