Les ministres de la Fonction publique, Sékou Kouroumah, de la justice, Cheick SackoDepuis quelques semaines, des rumeurs circulent en Guinée, laissant entendre qu’un recrutement de dix milles (10 000) fonctionnaires par le département de la Fonction Publique serait imminente. On parle même du payement des sommes d’argent (quelques fois importantes) par des candidats pour être dans le fichier de la Fonction Publique. D’autres sources ajoutent même que c’est ce processus qui empêcherait le département de publier les résultats officiels du recensement biométrique effectué récemment grâce au financement des partenaires de la Guinée.

Pour  en savoir un peu plus, Guineematin.com a envoyé un reporter au département de la Fonction publique, ce lundi 22 décembre 2014, aux environs de 11 heures. N’ayant pas accédé aux « hautes autorités » des lieux, il s’est fait recevoir par un certain Foromo Camara, qui a dit être du service de concours et de recrutement à la Fonction Publique, et qui pensait justement voir un candidat au recrutement…

« S’il vous plaît monsieur, on a appris qu’il y a un recrutement des fonctionnaires organisé par ce département. Est-ce qu’on peut avoir plus d’informations ? », lui a demandé le reporter de Guineematin.

« C’est faux, il n’y a pas de recrutement ici. D’ailleurs, vous savez bien que nous sommes en fin décembre. Comment peut-on recruter en fin d’année ? Le recrutement dont on vous parlez est prévu pour la période 2015- 2016 ; et, même ça, aucune date, aucun mois, n’a été fixé. Je me demande d’où viennent ces informations ! Les gens viennent nous demander ça ici tous les jours », a-t-il expliqué.

Selon le constat effectué par Guineematin.com sur les différents tableaux d’affichage dudit ministère, aucune affiche n’indique qu’il y a un recrutement à la Fonction Publique. Du moins, pour ce mois de décembre. A part quelques avis de réunions internes ou des photos des personnes décédées, on ne pouvait remarquer que les mouvements de va et vient dans les couloirs du département.

De retour du ministère de la Fonction publique, Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

 

Facebook Comments