Ebola, Football, Guinée, Conakry, fédération La fédération guinéenne de football et les clubs engagés dans le championnat national de ligue 1 ont décidé de fixer la reprise de la compétition au 14 décembre prochain. Cette annonce intervient à un moment où la fièvre hémorragique à virus Ebola inquiète plus d’un citoyen. Surtout que les écoles guinéennes (de l’élémentaire à l’université) restent fermées.

C’est pour parer à toute éventualité que l’instance dirigeante du football guinéen envisage de prendre certaines mesures pour faire face à l’urgence qui prévaut. Selon nos confrères de foot224 « les clubs seront munis de thermoflashs et les commissaires de matchs devront veiller à ce que la température des différents joueurs soit prise avant le début des matchs ».

Cette reprise interviendra au terme de 3 mois de trêve du championnat. Une trêve marquée par l’arrivée de nombreux footballeurs recrutés dans la sous région ouest africaine par les grands clubs de Conakry (Horoya AC et AS Kaloum).

Des joueurs qui vont venir pimenter davantage la igue 1 et procurer du plaisir aux mordus du cuir rond, surtout que  ces 2 clubs sont en phase de préparation respectivement au Maroc et en Tunisie.

Mais avant, le match de la super coupe va marquer l’ouverture de la saison par le choc tant attendu entre le champion sortant et le détenteur de la coupe nationale. En effet, le 07 décembre le classico de Conakry va opposer l’AS Kaloum au Horoya AC, les 2 représentants guinéens en compétitions africaines des clubs.

Une chaude empoignade en perspectives.

Alpha Mamadou Diallo

Commentaires