Général Mathurin Bangoura

Le gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura, n’a pas répondu à l’appel du tribunal de première de Kaloum ce lundi 17 septembre 2018. Le général est poursuivi pour abus d’autorité et entrave au droit de manifester sur une plainte des Forces Sociales de Guinée, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

On en était à la deuxième audience correctionnelle ce lundi. Après le payement du montant d’un million de francs guinéens comme consignation par les Forces Sociales de Guinée, les débats devraient s’ouvrir. Le juge Ibrahima Kabélé Bangoura a appelé le seul dossier inscrit au rôle. Mais ni le gouverneur ni son avocat n’ont répondu présent. Ainsi, le procureur Lansana Sangaré va demander au tribunal de bien vouloir renvoyer l’affaire pour lui permettre de s’imprégner suffisamment du dossier.

Une demande acceptée malgré lui par l’avocat des Forces Sociales, maître Salifou Béavogui. Il a toutefois regretté le fait que le général Mathurin Bangoura se prenne comme étant au dessus de la loi. Selon lui, « le gouverneur est entrain de narguer la justice ».

Pour rappel, suite à la hausse unilatérale et impopulaire du prix des produits pétroliers à la pompe, les Forces Sociales de Guinée ont initié une série de protestations. C’est dans cette dynamique qu’elles avaient projeté une manifestation le 22 juillet dernier. Si cette manifestation avait été autorisée par les mairies concernées, le gouverneur a attendu la veille pour interdire ladite marche à travers un communiqué lu sur les médias d’État. Il s’en était suivi le lendemain des échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre à la Tannerie..
Rendez-vous est pris donc le 1er octobre 2018 pour la prochaine audience. Ce temps permettra au procureur de diligenter les actions nécessaires pour voir si le gouverneur va continuer à « narguer  » la justice.

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI de Kaloum pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin