Un atelier de renforcement des capacités de 20 journalistes des médias privés sur les droits de l’enfant s’est ouvert hier jeudi au Centre National de Formation et de Perfectionnement en Gestion de Donka. Une initiative de l’ONG Sabou Guinée en partenariat avec Save the Children International Dakar, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

A l’ouverture des travaux, Ahmadou Gning, coordinateur de projets à Save The Children, est revenu sur le bien fondé de cette initiative. « Nous avons remarqué qu’il y a une forte implication des médias dans la sensibilisation sur les questions des droits de l’enfant. Donc, les journalistes ont besoin d’être accompagnés dans cet important travail qu’ils sont entrain de faire. Cela veut dira pour nous, être renforcer dans leurs capacités d’intervention pour pouvoir utiliser les bonnes méthodes dans le cadre de leur intervention en termes de production d’articles, de vidéos, de reportages », a expliqué monsieur Gning.

Akoi Guilavogui, chef de division protection à la Direction Nationale de l’Enfance, a salué la démarche et encouragé les participants à tirer le maximum de bénéfices des 3 jours de formation : « nous sommes très heureux de savoir que quand vous parcourez l’ensemble des médias guinéens, il y a toujours un coin qui est réservé aux enfants. Le grand souci est comment faire en sorte que le traitement qui se fait de tous les sujets sur les enfants tiennent compte de la dimension protection. Parce que la plupart du temps, on croit avoir bien fait, soi en affichant un enfant qui est déjà meurtri, victime. Souvent, ça expose davantage l’enfant », a précisé monsieur Guilavogui.

Pour la journée d’hier, des thèmes comme Enfant, Droits de l’enfant, Mobilité, Traite… ont été développés par le formateur.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin