Dans la soirée d’hier, vendredi 14 avril 2017, le corps d’un homme a été retrouvé à son domicile au quartier Sabendè 1, dans la commune urbaine de Fria. Après le constat, il s’agissait de Mamadou Malal Diallo, âgé d’une quarantaine d’années et qui souffrait d’une dépression, a appris Guineematin.com de sa correspondante locale.

Selon le commandant de l’escadron mobile de la gendarmerie de Fria, Mamadou Saliou Sow, qui était présent sur les lieux, le décès remonte à au moins deux jours. « C’est aux environs de 17 heures qu’un jeune homme a senti une forte odeur se dégager vers la porte du domicile de la victime. Ayant tenté en vain d’ouvrir la porte, il est allé vers la fenêtre d’où il a aperçu le cadavre avant de donner l’alerte », a-t-il précisé.

Selon Dr. Alseny Camara, médecin au service des urgences de l’hôpital préfectoral de Fria, aucune trace criminelle n’est visible sur le corps. La thèse de « décès naturel » a été donc privilégiée pour expliquer les raisons de ce décès.
Vu l’état de putréfaction du corps, les agents de la croix rouge ont procédé à l’enterrement, dans la nuit d’hier à aujourd’hui, au cimetière de Tigué.

Paix à son âme, amen !

De Fria, Djenabou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 628 28 67 44/ 657 10 69 95