La coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP)/Guinée ambitionne d’inverser la tendance à la marginalisation et autres défis qui assaillent la couche féminine dans l’exploitation des ressources minières en Guinée. C’est dans cette dynamique qu’elle a organisé ce samedi, 21 juillet 2018 à Conakry, un atelier de lancement du projet Genre et Mines, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dr Alpha Abdoulaye Diallo

Le constat sur le terrain dénote que l’exploitation minière a un impact négatif sur les populations locales, notamment la couche féminine. Selon Dr Alpha Abdoulaye Diallo, président de la coalition PCQVP, « les projets extractifs peuvent avoir des conséquences désastreuses sur l’égalité de genre étant donné que les femmes ont généralement le plus à perdre (perte de terres ou de moyens de subsistances, augmentation de la violence basée sur le genre) et le moins à gagner des processus d’extraction dans les communautés… Les femmes sont souvent absentes ou sous représentées dans les processus décisionnels liés à la gestion des ressources extractives et les mécanismes internationaux ».

Par ailleurs, Dr Diallo a dit expliqué plus concrètement qu’à Sangarédi, dans la région de Boké, « où nous venons d’effectuer une mission, des villages ont été délocalisés, les femmes qui avaient l’habitude de faire des jardins potagers, organisées en coopérative de production, se voient dépossédées de leurs terres. Il y a aussi les conséquences de l’augmentation de la violence et souvent les femmes sont les premières victimes de ces violences

En outre, Dr Alpha Abdoulaye Diallo a rappelé que la composante Genre et Mines « fait partie d’un projet pilote de deux ans où PCQVP va essayer de mieux comprendre et développer une perspective de genre pour son travail et celui des Groupes Multipartites dans les pays membres de l’ITIE en Afrique de l’Ouest ».

Le président de la coalition PCQVP/Guinée, Dr Diallo a fait savoir que sa structure « mettra en œuvre la recherche dans le pays pour faire un audit genre et formuler des recommandations ».

Pour Dr Alpha Abdoulaye Diallo, la finalité de tout ce processus vise à atténuer les impacts négatifs de l’exploitation minière sur les femmes (violences et viol) « pour ne pas que les ressources minières soient une malédiction pour les femmes ».

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin