A l’occasion de cette deuxième journée de grève, déclenchée par l’inter centrale CNTG/USTG, des échanges musclés ont opposé des jeunes qui tiennent à faire appliquer la grève à des chauffeurs de taxis qui cherchent à exercer du côté de Koloma marché.

Les jeunes syndicalistes ont barré la route qui mène au quartier Soloprimo, confisquant les engins des conducteurs de moto-taxis. Il s’en est suivi un violent échange, a constaté un reporter que Guineematin.com a déployé sur place.

Aux environs de 10 heures 40′, une violente altercation est survenue entre jeunes et syndicat des transports à rails-rails, à koloma marché. Les transporteurs décident de faire respecter le mot d’ordre de grève. Ils s’en prennent à tous les motards. Certains engins sont confisqués et garés à un endroit convenu.

Mais, un jeune électricien est empêché de passer. Il insiste et se fait rosser par le groupe. Très remonté, il disparaît un instant avant de revenir avec son groupe. La bagarre éclate entre les deux camps. Des coups de poing, des jets de cailloux, tout passe.

Au terme d’une Intifada hors du commun, les jeunes parviennent à chasser le syndicat des transports. Ils viennent libérer toutes les motos réquisitionnées par leurs adversaires. L’intervention de certains sages vers 11h a pu ramener le calme sur les lieux.

Alpha Mamadou Diallo depuis Koloma marché pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin