La grève des enseignants continue de produire ses effets dans les établissements scolaires de Conakry. Dans la Commune de Kaloum, aucun établissement scolaire public n’a ouvert ses portes ce mardi 21 novembre 2017, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Du lycée 2 octobre au collège Château d’eau en passant par l’école primaire de la gare et le collège de Sultan Mariama Traoré, communément appelé ‘’école des sourds muets’’, tout est hermétiquement fermée. Le constat reste le même au niveau du lycée de Donka situé dans la commune de Dixinn.

Dans ces établissements scolaires, c’est un silence de cimetière qui règne. Aucun encadreur, encore moins un élève ne sont visibles sur les lieux. Les portes et les fenêtres sont fermées.

Cependant, certaines vendeuses sont perceptibles aux abords de ces écoles.

Le gouvernement qui avait minimisé cette grève se retrouve dans une situation pour le moins inconfortable. Les conséquences se font de plus en plus sentir avec déjà des jeunes fauchés à la fleur de l’âge par les balles des forces de l’ordre.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel. 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments