Abdoulaye Sow, syndicaliste, FESABAG, Les positions semblent s’éloigner entre la fédération syndicale des assurances et banques de Guinée ‘’FESABAG’’ et les autorités de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) ; précisément le gouverneur, Louceny Nabé et le vice-gouverneur, Yéro Baldé, à cause de la grève générale, illimitée qui a été lancée hier par les centrales syndicales, a appris Guineematin.com à la Bourse du Travail, siège du syndicat. 

Les autorités de la Banque centrale auraient fait le tour des banques ce mardi 6 janvier 2015, pour exiger leur ouverture. Une attitude qui a mis les syndicalistes de ces intuitions en colère. Et, ils ont lancé un appel à l’endroit des travailleurs de ces structures bancaires de rester solidaires des travailleurs de la fonction publique.

Après cette déclaration, la fédération syndicale des assurances et banques en Guinée (FESABAG) a tenu un point de presse ce mardi 6 janvier 2015, dans leurs locaux de la bourse de travail pour répondre  aux menaces proférées par le gouverneur de la banque centrale de la République, monsieur Loucény  Nabé et le vice-gouverneur, Yéro Baldé.

Cet après midi, monsieur Abdoulaye Sow de la FESABAG, a dénoncé le comportement du gouverneur et du vice-gouverneur de la Banque centrale : « Le gouverneur et le vice-gouverneur de la banque centrale viennent de sillonner toutes les banques pour demander d’ouvrir par la force, contrairement à la loi, et en essayant de larguer les travailleurs du système bancaire en ouvrant  avec quelques stagiaires. Ce comportement est inacceptable », a-t-il dénoncé

Selon lui, cette grève générale et illimitée qui est entrée en vigueur depuis hier, lundi 05 janvier 2015, s’inscrit dans le respect de la constitution et des lois. Avant de regretter l’utilisation de la force par les autorités pour anéantir la grève : « les centrales syndicales constatent avec beaucoup de regret l’utilisation de la force pour saper la grève légitime déclenchée par le mouvement syndical guinéen ».

Pour terminer, la fédération syndicale des assurances et banques de Guinée (FESABAG), a invité l’ensemble des travailleurs du secteur bancaire guinéen à continuer à observer le modèle de grève jusqu’à l’aboutissement des revendications légitimes.

                                       Fatoumata Keïta pour Guineematin.com

                                                   Tel : (+224) 654 47 99 71                          

Facebook Comments