Les travailleurs du groupe de presse l’Indépendant et le Démocrate se sont confrontés ce lundi 15 septembre, avec leur employeur au tribunal de travail de Mafanco.

Après plusieurs heures de confrontation teintée de tiraillement entre les deux parties, l’employeur a reconnu devoir un seul mois d’arriérés à ses travailleurs ; alors que ces derniers réclament des arriérés de salaire allant de 6 mois à 3 ans.

Parmi les travailleurs qui réclament, souligne Samory Kéita, le porte parole des journalistes, il y a les titulaires, les collaborateurs, les stagiaires, les secrétaires et les anciens de ce groupe qui étaient partis alors que le groupe leur devait de l’argent. Mais, dit-il, pour le moment, l’employeur n’a reconnu que pour les titulaires et les stagiaires, et cela pour un seul mois.

Au terme de cette confrontation, le président du tribunal de travail, Monsieur Alseny Camara, a demandé à ce que l’employeur paye d’abord ce qu’il a reconnu, à partir du mercredi 18 septembre 2014.

Il a également précisé que pour le reste des mois non reconnus et la situation des anciens travailleurs,’’ cela demande une autre procédure judiciaire.’’

Il faut relever que l’employeur n’a pas voulu se prêter aux micros des journalistes présents sur les lieux qui avaient pourtant voulu équilibrer l’information.

Affaire à suive.
Saidou Diallo pour Guineematin.com.

Commentaires