EDG zéroC’est à 22 heures 02 minutes, ce jeudi 18 décembre 2014, qu’une très forte et surprenante flemme a illuminé le secteur de Hamdallaye 1 : le transformateur a pris feu. Dans une capitale rythmée par les manifestations de protestation, il n’en fallait pas plus pour créer la panique et les interprétations diverses. 

Mais, pour une des rares fois, les agents de la société Electricité de Guinée (EDG) n’ont pas tardé à se présenter sur les lieux, une douzaine de minutes seulement. Finalement, plus de peur que de mal ! Le secteur n’a pas l’électricité, mais ce n’était pas le déluge…

Abdoulaye Oumou pour Guineematin.com

Facebook Comments