Comme annoncé dans les précédentes publications de Guineematin.com, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Docteur Abdourahmane Diallo, continue son périple dans la région de la Haute Guinée. L’objectif est de remettre des matériels et équipements roulants dans les EPARE, ainsi que dans plusieurs centres de santé urbains.

Après avoir passé deux jours d’activités dans la ville de Kankan, le ministre de la santé, accompagné de Docteur Mohamed Lamine Yansané, son conseiller principal, de Docteur Mamady Kourouma, conseiller chargé de la politique sanitaire, de Docteur Bachir Kanté, conseiller chargé de mission, de Samira Chérif, assistante du ministre, d’Ibrahima Sékou Sow, chargé de la communication, ainsi que de plusieurs cadres de son département sont arrivés à Dabola, hier, dimanche 22 avril 2018.

Avant Dabola, la délégation a été reçue à la bibliothèque préfectorale de Kouroussa, en présence des autorités administratives, des responsables sanitaires évoluant dans la préfecture, ainsi que de nombreux citoyens.

Dans son discours de bienvenue, le maire de la commune urbaine de Kouroussa, Namory Kourouma, a remercié la délégation avant de formuler des doléances auprès du ministre pour la réalisation d’autres projets allant dans le sens de l’amélioration des conditions sanitaires des populations de sa préfecture.

Mme Aïssata Condé

Ces doléances ont été réitérées par la Directrice Préfectorale de la Santé de Kouroussa, madame Aïssata Condé qui, dans son discours, a rappelé les différentes réalisations du ministre en faveur de la santé des guinéens. Elle a cité entre autres, l’instauration des communes de convergences, la promotion de la santé communautaire, la promotion des services d’urgences dans les hôpitaux, le renforcement des compétences du personnel, etc.

Parlant de ses préoccupations actuelles, madame Aïssata Condé a soulevé la vétusté de l’hôpital préfectoral qui, rappelle-t-elle, date du temps colonial et du plan triennal de la première République. « Ce qui n’est plus en adéquation avec les besoins actuels des populations. Ceci pourrait influencer négativement l’utilisation de la structure sanitaire », a dit la DPS. Face à ce constat, madame Aïssata Condé sollicite la construction ou la rénovation de cet édifice ; mais également l‘érection du poste de santé de Kouroussa-Koura en centre de santé, la subvention des centres de santé, la DPS, etc.

Dr. Abdourahmane Diallo

Prenant la parole, le ministre de la Santé, Docteur Abdourahmane Diallo, a vivement remercié les uns et les autres pour son accueil, avant de revenir sur les objectifs de sa visite, notamment le renforcement de la prévention et de la lutte contre la maladie et les situations d’urgence, ainsi que la promotion de la santé de la mère et de l’enfant.

S’agissant des doléances formulées par la Directrice Préfectorale de la Santé de Kouroussa, le ministre dit avoir pris bonne note et qu’il fera « tout ce qui est nécessaire » pour relever le défis. Avant de terminer son discours, Docteur Abdourahmane Diallo a réaffirmé son attachement à la finition des travaux de rénovation du bloc de la maternité dont les travaux ont démarré depuis septembre 2017.

Dr. Abdourahmane Diallo

Après les différents discours, le ministre et sa suite ont effectué une visite de terrain à l’hôpital préfectoral pour toucher du doigt les réalités de la maternité, du bloc opératoire, ainsi que la pharmacie.

L’étape de Kouroussa a été achevée par une visite de courtoisie chez les sages. De là, la délégation a pris congé pour rentrer à Dabola où il est prévu une visite du centre de santé urbain dans la matinée de ce lundi 23 avril 2018.

A suivre !

De Dabola, Alpha Assia Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Guineematin