FNUAPLe Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a offert du matériel et des équipements de travail à 115 femmes et jeunes filles, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Organisée dans la soirée du mardi, 26 janvier 2016,  à la Direction générale des centres d’autopromotion des femmes et des jeunes filles,  cette cérémonie a été rehaussée de la présence de deux membres du gouvernement : le Ministre de la Coopération Internationale et du Plan à côté de son homologue de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance. Elle a aussi mobilisé les cadres des différents départements ministériels, les directrices communales et régionales de l’action sociale et de la promotion féminine et de l’enfance, ainsi que les bénéficiaires.

Dans son intervention de circonstance, Mme Sanaba Kaba, ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, a indiqué que l’initiative vise à renforcer le pouvoir économique de la femme en lui donnant la première place dans l’essai de ses priorités nationales : « ce processus commence depuis la formation des jeunes filles dans les filières porteuses de croissance à Kindia et à Dubréka, ainsi qu’à l’accompagnement par la prise en charge des femmes veuves et guéries d’Ebola ».

Selon elle, toutes les bénéficiaires de toutes les catégories  recevront des matériels et équipements pour leur insertion socio-économique.

Pour sa part, Cheick Fall, représentant de l’UNFPA, a expliqué que cette intervention s’adresse initialement aux 115 femmes et jeunes filles issues de milieux défavorisés afin de faciliter leur autonomisation : « réunies en  sept (7) groupements féminins en provenance des préfectures de Dubréka et Kindia, et il s’agira de les outiller en matériels et équipements d’art culinaire, de transformation agroalimentaire, de saponification et de teinture dont la valeur totale est de 644.916.930 francs guinéens soit 83,193.62 USD (taux du mois des Nations Unies)».

De son côté, Mme Mama Kany Diallo, ministre de la Coopération Internationale et du Plan s’est réjouit de cette initiative et félicité les donateurs. Pour elle, cette fête est une amélioration des conditions de vies des bénéficiaires : «le principe d’autonomisation féminine signifie concrètement augmenter sensiblement les revenus des femmes et ainsi que ceux de leurs familles.»

Yacine Sylla pour Guineematin.com

Tel : (+224) 628 717156        

Facebook Comments

Guineematin