Le journaliste animateur au groupe de presse Gangan, Alseny Duplex Sylla, traine une tumeur au niveau de son épaule gauche depuis maintenant trois ans. Alité à l’hôpital Jean Paul II de Taouyah depuis une vingtaine de jours, ce jeune journaliste a besoin d’être soutenu pour être évacué dans un grand hôpital à l’étranger, explique un reporter de Guineematin.com dépêché auprès du malade ce mercredi 13 septembre 2017.

Selon Alseny Duplex Sylla, il a contracté la maladie il y a trois ans. Depuis, plusieurs démarches ont été menées pour l’aider à recouvrer sa santé ; mais, en vain ! Malheureusement, chaque jour, la tumeur ne fait que s’agrandir.
Selon notre confrère, il a été opéré deux fois, sans que les médecins ou lui-même n’imaginent qu’il était atteint d’une tumeur. « Je suis allé au Maroc. Là-bas, on m’a dit que je suis atteint d’une tumeur et que je dois faire la chimio. La chimio, c’est six (6) cuillerées, je ne pouvais pas faire ça au Maroc, je suis revenu en Guinée ».

De retour en Guinée, le journaliste malade a sollicité l’aide de l’homme d’affaires, Antonio Souaré qui lui aurait promis de l’aide qu’il ne voit toujours pas.

Egalement, aucune aide de son employeur, l’homme d’affaires et politique Abé Sylla, PDG du groupe Gangan qu’ Alseny Duplex Sylla dit n’avoir d’ailleurs pas pu contacter depuis qu’il est tombé malade…

Malgré le soutien financier apporté par certaines personnes de bonne volonté, auxquelles il a exprimé sa reconnaissance, Alseny Duplex Sylla dit qu’il est insuffisant car les médicaments coûtent chers. « Je demande aux hommes de bonne volonté de m’aider. Les médecins disent qu’ils ne peuvent pas opérer ça et qu’il faut qu’on ampute mon bras. Si Antonio a oublié, je veux qu’il sache que je suis toujours là ; et, dire à tout le monde de me venir au secours. Vous même mes amis, vous devez me venir au secours ; car, aujourd’hui, c’est moi, ça peut être une autre personne demain », a plaidé l’animateur des émissions « Son et rythme de Guinée » et de « Gangan Tandegbé », l’ère très triste.

Très préoccupé par l’état de santé de son frère jumeau, Alhassane Sylla, en service au gouvernorat de Kindia a lancé les mêmes appels à l’aide. Il précise d’ailleurs qu’ils ont écrit même à la présidence. Mais, que la correspondance se trouverait chez le chef de cabinet du président de la République.

« Il y a une autre à la fonction publique. Mon frère est là, il souffre. Toute personne qui peut faire une aide, peut le faire sur ces numéros : (00224) 624 59 59 51 ou (00224) 657 64 17 09. J’ai dis à monsieur Camara, le coordinateur du groupe Gangan de venir maintenant en aide à mon frère au lieu d’attendre sa mort pour venir présenter des sacs de riz et de l’huile. Il m’a dit qu’il croyait que ça allait mieux chez Duplex. Je lui ai dit qu’au lieu que des gens viennent l’informer, de se déplacer lui-même pour voir la réalité en face », a expliqué le frère jumeau du journaliste.

Il est donc temps que le gouvernement guinéen, les ONG, associations et toutes les personnes de bonne volonté viennent en aide.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18