Ce jeudi 7 août 2014, la route du Niger à Madina a été barricadée par des tas d’ordures qui datent de deux semaines sur cette voie, a constaté Guineematin.com. Ce matin, nombreux sont ces commerçant qui vendent le long de cette voie qui ont manifesté contre l’indifférence des autorités face à cette situation.

Ils demandaient le ramassage de ces ordures, faute de quoi ces grognards menaçaient de fermer le marché Niger et de poursuivre et d’étendre leur manifestation jusqu’à l’autoroute.

Au cours de cette manifestation, les protestataires criaient des slogans :‘’ Soriba Sorel gnogué’’ et ‘’ Alpha Ebola ‘’, en mettant le feu un peu partout auprès des ordures. Des agents de la police qui tentaient de perturber la manifestation ont été chassés par des cris et des jets de pierres des manifestants.

Une manifestante interrogée par Guineematin.com à Madina, Gnama Touré, a dit que depuis deux semaines elles sont assises dans ces ordures. « Ce matin nous sommes venus pour barrer la route, les gendarmes qui sont là nous ont fait comprendre qu’ils vont appeler le gouverneur pour ramasser, nous sommes restés à l’attente de cela jusqu’à 10h. Comme il n’est pas venu, nous avons aussi commencé notre manifestation en brûlant les pneus auprès des ordures. », explique Gnama, ajoutant que la manifestation de ce jeudi n’était qu’une alerte envers les autorités pour venir ramasser ces ordures…

Interrogé par Guineematin.com, l’administrateur du marché, se dit nouvelle dans l’administration et ne pouvait donc donner aucune information sur la situation.

Au moment où nous quittions les lieux, trois camions de la SPD étaient venus pour ramasser les ordures.

 

F. Yacine Sylla

 

Commentaires