passagersUn minibus qui fait le transport en commun entre la sous-préfecture de Koïn (Tougué) et la préfecture de N’zérékoré a été attaqué dans l’après-midi d’hier, mercredi 07 décembre 2016, aux environs de 17 heures, a appris Guineematin.com de la victime elle-même.

Selon la victime, cette attaque a eu lieu entre Guéckédou et Macenta. Deux coupeurs de routes, armés et en tenue militaire, qui venaient sur une moto derrière le minibus ont ouvert le feu. La balle est partie percée le pare-brise arrière. Heureusement qu’il n’y a pas eu de blessés à l’intérieur.

passagersC’est en ce moment que le chauffeur qui avait une arme de fabrication locale à ses côtés s’en est alors servi pour riposter. Après quelques minutes d’échange de tirs, le chauffeur, très courageux, a réussi à atteindre un des bandits qui est tombé. La moto est tombée et le deuxième a pu récupérer son collègue pour entrer en brousse. Alors, le chauffeur a accéléré jusqu’à jusqu’à Macenta où ils ont fait une déposition à la gendarmerie départementale, avant de continuer sur Koin.

Selon plusieurs sources, depuis que les bandits sont acculés à Mamou par la gendarmerie nationale, ils se sont éparpillés partout vers l’intérieur du pays. La semaine dernière, ils ont refait surface à Labé.

Aujourd’hui, la question qui se pose est celle de savoir s’il n’est pas temps que chaque chauffeur soit mini d’une arme, quand on sait qu’avec une seule arme ce chauffeur a pu sauver plusieurs vies et des biens.

Nous y reviendrons.

Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

Tél.: (+224) 622221178 & 664816451

 

Facebook Comments