L’opposition républicaine a appelé ses militants et sympathisants à une journée ville morte et de recueillement. Une manière de protester contre les résultats des élections locales du 04 février dernier et de prier pour les opposants tués par balle dont quatre ont été inhumés hier au cimetière de Bambéto.

Dans la matinée de ce mardi, 20 mars 2018, la situation est actuellement (9 heures) calme entre Cosa, Bambéto et Hamdallaye, a constaté Guineematin.com à travers ses reporters déployés sur place.

Les boutiques et magasins sont fermés à Koloma-marché et à Bambéto. De nombreux automobilistes et autres taximotards sont visibles sur la route Le Prince. Les vendeuses du marché de Koloma et du carrefour de Bambeto ont sorti leurs produits. C’est le cas également des cireurs qui interpellent les passants.

A Bambeto, deux camionnettes et deux pickups de la police sont stationnés au niveau de ce qui reste de la station-service.

Les tronçons Aéroport-Bambeto-Kipé sont aussi fonctionnels. Il reste à savoir jusqu’à quand cela va durer.

Alpha Mamadou Diallo depuis Bambéto pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Guineematin