Dans la matinée de ce lundi 20 mars 2017, s’est ouvert l’atelier de vulgarisation du ‘’Guide de l’élu local’’ à Kankan, a constaté Guinematin.com à travers un de ses reporters. La rencontre a été présidée par le Directeur de cabinet du gouvernorat de Kankan en présence du maire de la ville, du président de l’Association Nationale des Communes Guinée (ANCG), du représentant de l’Ambassade de France ainsi que plusieurs autres personnalités.

Dans son discours de bienvenue, le Maire de Kankan, Bakary Kaba a indiqué que le guide de l’élu local répond aux besoins « d’harmonisation, d’articulation et de clarification des stratégies et l’enjeu de la démocratisation, surtout de la démocratie locale des populations et de la bonne gouvernance locale », a-t-il expliqué avant de demander aux participants d’avoir une oreille tendue et des discussions constructives pour le bien-être du peuple de Guinée.

Pour le représentant de l’Ambassade de France en Guinée, Ousmane Ibrahima Bah, ce guide est le fruit d’un travail collectif d’un expert de la coopération française, d’un consultant guinéen, de fonctionnaires du MATD, de membres de l’Association Nationale des Communes de Guinée et du Bureau d’Entraide pour le Développement : « Ce travail garantit le sérieux de l’ouvrage et également son impartialité. Son contenu présente de manière simple et pédagogique les dispositions légales et réglementaires que les élus locaux doivent connaître et respecter », a-t-il dit dans son discours.

Interrogé par Guineematin.com sur ses attentes au terme de cet atelier, le directeur de cabinet du gouvernorat de Kankan, Almamy Simbaly Camara a expliqué: «Comme vous le savez, la connaissance est tendancielle. Cet atelier permettra à nos responsables locaux de se retremper, de s’outiller et d’exercer efficacement sur le terrain », a-t-il dit avant d’ajouter qu’un élu local doit toujours se mettre à l’évidence de l’adéquation entre sa mission, son caractère et la confiance placée en lui par les populations.

Quant au président de la délégation spéciale de la Commune urbaine de N’Zérékoré, Monsieur P. Mamady Gbamy, il a ajouté, au nom de l’ANCG, que ce document présente de manière synthétique les obligations légales auxquelles sont assujettis les élus locaux en matière de probité et dans leur dialogue avec la société civile, notamment sur la participation citoyenne et les acteurs privés particulièrement sur les marchés publics : « C’est un document qui propose des exemples concrets d’application de ces règles et renvoie sur le site de l’Association Nationale des Communes de Guinée pour approfondir leurs connaissances », a-t-il ajouté.

A rappeler que cet atelier de deux jours regroupe 39 élus locaux venus des régions administratives de Kankan, de Faranah et de N’Zérékoré.

A suivre !

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Commentaires